Nord -Kivu : Toujours pas de reprise des activités scolaires dans quelques écoles du territoire de Nyiragongo

0 190

Plusieurs habitants du territoire de Nyiragongo cherchent à savoir ce qui se passe réellement au sein de l’EPST/Kibumba basé dans ce territoire. Il se montre actuellement que la rentrée scolaire est boycottée dans certaines écoles aussi bien primaires que secondaires.

Des enfants qui étaient renvoyés à la maison depuis le 18 décembre 2020 dans le cadre de vacances anticipées par l’avènement de la deuxième vague de la pandémie à coronavirus en République Démocratique du Congo, ne sont toujours pas revenus à l’école. Cette problématique ne manque pas d’inquiéter les parents d’élèves et écoliers de cette partie de la province du Nord-Kivu.

Selon plusieurs sources, dont des acteurs de la société civile, voire des enseignants de Nyiragongo, il est retiré sur la prime du mois de novembre des professionnels de la craie d’une dizaine d’établissements scolaires, un montant équivalent à cent dollars américains. Alors que ces enseignants recevaient, auparavant, une somme modique de 290.000 francs congolais.

Pourquoi cette situation ne pouvait-elle pas pousser ces enseignants à observer un mouvement de grève, en vue de dénoncer cette façon de faire ? Voilà pourquoi la plupart d’enfants de Nyiragongo, étudiant dans les écoles en grève, restent toujours à la maison.

Bosenibamwe Muzungu Jean Etienne, acteur au sein du Mouvement des sociétés civiles du Congo, branche territoriale de Nyiragongo dit s’inquiéter de cette situation. Selon lui, il s’agit de l’éducation des enfants qui en pâtit. Où seront alors amenés ces innocents, s’interroge-t-il ?

Selon cet activiste de la société civile, cette question relève tellement d’une urgente importance, pour le sauvetage de l’éducation des enfants. Il s’agit d’une interpellation à l’endroit des autorités en charge de l’éducation en République démocratique du Congo.

Rappelons que le Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST),  Willy Bakonga avait donné le coup d’envoi de la reprise des cours sur toute l’étendue du territoire national, le lundi 22 Février 2021, conformément à l’instruction du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More