Nord Kivu : «Tous les Mai Mai qui ont quitté la brousse sont bien encadrés et n’attendent que leur orientation vers le centre de formation», a déclaré le Lt. Antony Mwaluchay

0 189

Les Forces armés de la République démocratique du Congo (FARDC) ont rejeté en bloc toutes les allégations portées contre elles autour des tortures infligées aux Mai Mai qui se sont rendus et regroupés dans des  casernes en attendant leur orientation vers les centres de formation.

“Tous les Mai Mai qui ont quitté la brousse pour répondre à l’appel du commandant suprême  sont bien encadrés et n’attendent  que leur orientation vers le centre de formation”, a déclaré le porte-parole des  opérations Sokola1, le lieutenant Antony Mwaluchay. Avant d’ajouter que “quiconque qui détient des preuves sur ces tortures de les brandir pour que leurs auteurs soient punis conformément à la loi”.

Antony Mwaluchay a lancé de nouveau un appel aux Mai Mai qui hésitent encore de se rendre, d’écouter la voix de la raison.

“D’autres Mai Mai qui hésitent encore de se rendre à écouter la voix de la raison  pour quitter leurs maquis et à la population de ne pas  céder aux  sollicitations de ceux qui jouent le jeu de l’ennemi dans le seul but d’entraver le bon déroulement du  processus de désarmement, de démobilisation et de réinsertion des groupes armés dans la région de Beni et dans l’ensemble  de la province du Nord Kivu”.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More