Nord-Kivu : Un camp de réfugiés prend feu, les secouristes pillent et volent les biens des victimes

0 212

Tout un camp hébergeant les déplacés de guerre de Kisoko ayant fui les exactions des terroristes du Mouvement du 23 mars (M23), situé au quartier Bulambo dans la commune de Masisi, dans la province du Nord-Kivu, a été réduit en cendres.

Ce tragique événement remonte à la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 juillet 2022 dans le territoire de Masisi. Lukinali Balungu Kyangufu, president dudit camp, fait observer qu’il s’agissait d’une femme déplacée qui rangeait le lit de ses enfants après avoir abandonné le braséro près de sa maisonnette.

Subitement, après le passage d’un vent violent, sa maisonnette et six autres du camp de déplacés de guerre ont pris feu.

Les habitants de la place et certains déplacés cantonnés dans des familles d’accueil qui ont tenté d’intervenir pour éteindre le feu, « se sont livrés au vol des biens des déplacés comme des bâches du bloc, les casseroles et plusieurs autres biens de grande valeur.»

Notons que les victimes crient SOS aux dirigeants de l’État afin de leur venir en aide.

 

 

 

Gracieux Bazege/ Goma

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More