Nouvelle –Zélande : La Première ministre Jacinda Ardern a remporté un deuxième mandat

0 133

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a remporté ce samedi 17 Octobre 2020, un deuxième mandat après une victoire éclatante sur ses adversaires.

Portée par le Parti travailliste (Labour) de centre-gauche, Jacinda Ardern était à 50,6%, après le comptage d’un tiers des voix, ce qui est considéré comme une majorité absolue qu’aucun dirigeant n’a obtenu depuis que la Nouvelle-Zélande a adopté un système de vote proportionnel en 1996, conduisant à une succession de gouvernements multipartites.

Cette victoire écrasante d’Arden est la conséquence d’une gestion internationalement saluée de la pandémie de coronavirus.

«Ce soir, la Nouvelle-Zélande a montré au Parti travailliste son plus grand soutien depuis au moins 50 ans», a déclaré Ardern devant une foule nombreuse lors d’un discours de victoire samedi soir. «Je peux vous promettre que nous serons un parti qui gouvernera pour chaque Néo-Zélandais.»

Le parti nationaliste de centre-droit, principal parti d’opposition du Labour, a subi sa pire défaite depuis 2002 avec au moins de 27% des voix.

Cette victoire de Jacinda Ardern permet au parti travailliste d’obtenir environ 66 sièges parmi les 120 membres du parlement tandis que le parti nationaliste de centre-droit, 33 sièges.

La présidente du parti travailliste Claire Szabo a reconnu le leadership charismatique d’ Ardern, qui a déclenché une vague de soutien surnommée «Jacinda-mania» lorsqu’elle a repris le parti en 2017.

“C’est une nuit énorme pour nous, nous sommes assis sur le bord de nos sièges”, a-t-elle déclaré à TVNZ.

“Il ne fait aucun doute que le leadership fort et formidable que nous avons eu de Jacinda Ardern a été un facteur majeur dans tout cela.”

Il sied de noter que la Première Ministre, Jacinda Ardern a été félicitée au cours de son premier mandat, pour l’élimination de la transmission communautaire du coronavirus, qui n’a fait que 25 morts sur une population de cinq millions d’habitants.

Malgré les critiques, elle avait pris une décision importante sur le contrôle des armes à feu après le massacre des mosquées de Christchurch en mars 2019 , au cours duquel un suprémaciste blanc a tué 51 fidèles musulmans. Elle a été au four et au moulin dans la résolution de plusieurs crises qu’a connu son pays.

 

Le  Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More