Ouverture du consulat général de la RDC à Dakhla au Maroc

0 102

Le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita, et la ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères de la République Démocratique du Congo (RDC), Mme Marie Tumba Nzeza, ont inauguré, samedi 19 décembre, le Consulat Général de la République Démocratique du Congo, à Dakhla , au Maroc.

Lors d’un point de presse conjoint à l’issue de l’inauguration du consulat, M. Bourita a affirmé que l’ouverture d’un consulat de la République démocratique du Congo à Dakhla est “un évènement majeur” en raison de l’importance de ce pays et de ses responsabilités au sein de l’Union africaine (UA) dont il assurera la présidence à partir de l’année prochaine.

“Cet acte diplomatique revêt une importance particulière d’autant plus qu’il vient d’un pays qui a toujours soutenu le Maroc dans sa cause nationale,” a souligné M. Bourita.

Bourita a fait remarquer que le Maroc s’est toujours réjoui du soutien de la RDC, notant que lors des réunions de la Communauté de Développement d’Afrique Australe (SADC), Mme Tumba Nzeza et son Excellence le Président Félix Tshisekedi expriment invariablement leur soutien clair et assumé à l’intégrité territoriale et à la marocanité du Sahara.

L’inauguration de ce consulat s’inscrit en droite ligne de cette position constante, et vient confirmer que ce pays s’ajoute aux 16 pays africains ayant ouvert leurs représentations diplomatiques dans les provinces du Sud pour exprimer clairement leur soutien à la marocanité du Sahara, s’est réjoui le ministre, assurant que ce chiffre ira crescendo, car la majorité des pays africains sont conscients que ce différend est hérité d’un passé révolu dont l’Afrique peut bien se passer.

Il a indiqué que la position de la RDC s’inscrit dans le contexte des actions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pendant ces dernières années en faveur du soutien à la marocanité du Sahara par des positions et des accords internationaux et par l’ouverture de consulats, dont le nombre a atteint aujourd’hui 19 consulats, outre l’ouverture prochaine des consulats de la Jordanie et des États-Unis.

Le ministre a rappelé, dans ce cadre, la décision “historique” de Washintgon d’ouvrir un consulat à Dakhla, portant à dix le nombre de consulats dans cette ville, faisant ainsi de la perle du Sud un centre consulaire important, notant que Dakhla est un passage international stratégique, notamment entre l’Europe et l’Afrique, ce qui lui confère une place de choix, a-t-il ajouté.

La ministre d’Etat, Ministre des affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza a par ailleurs affirmé que l’ouverture d’un Consulat Général de la République Démocratique du Congo (RDC) à Dakhla revêt un caractère politique et diplomatique significatif et concrétise la reconnaissance de la souveraineté pleine et entière du Royaume du Maroc sur son Sahara, indiquant que ce Consulat Général “se veut un cadre administratif qui maintient le lien physique avec la communauté congolaise et un lieu de concertation et de promotion des relations économiques, commerciales, culturelles et scientifiques”.

“Beaucoup de potentialités existent dans cette région, et nous espérons vivement que le geste étatique que nous posons aujourd’hui soit de bon augure pour un développement rayonnant et fructueux entre les deux pays”, a-t-elle déclaré.

Dans cette lignée, la cheffe de la diplomatie congolaise a indiqué que l’ouverture de ce poste consulaire est en réalité une nouvelle étape qui s’est ouverte dans les relations historiques et privilégiées qu’entretiennent le Royaume du Maroc et la République Démocratique du Congo, incarnées dans l’entente et la compréhension qui existent entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et son Excellence le Président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Mme Tumba Nzeza a souligné que ces liens ont consolidé les relations de fraternité et d’amitié unissant les deux pays et peuples depuis 1960, tout en réitérant la profonde gratitude du peuple et du Président congolais à Sa Majesté le Roi pour l’assistance médicale apportée à son pays, afin d’aider les Congolais à se protéger et à combattre efficacement la pandémie du coronavirus.

“Fidèle à ses principes, la RDC a toujours rejeté toute velléité de balkanisation des pays africains en général et du Royaume du Maroc en particulier”, a-t-elle poursuivi, précisant qu’en 1984, la République Démocratique du Congo s’est placée aux côtés du Maroc, lorsque le Royaume avait décidé de sortir de l’Organisation de l’Unité Africaine.

Parallèlement à ce soutien à l’intégrité et à la souveraineté du Royaume du Maroc sur son Sahara, il sied de rappeler la solidarité indéfectible que le Maroc a toujours manifesté envers la RDC, chaque fois que son intégrité territoriale était aussi menacée, a-t-elle soutenu.

Dans ce cadre, Marie Tumba Nzeza a tenu à remercier le peuple marocain, “dont les fils ont versé leur sang, aux côtés de leurs frères congolais, pour défendre l’intégrité territoriale de la RDC”, soulignant que son pays apporte et apportera son soutien dans les efforts de paix engagés par les autorités marocaines dans le Sahara marocain.

Mme Tumba Nzeza a, d’un autre côté, salué la récente décision des Etats-Unis d’Amérique de reconnaître la souveraineté du Royaume du Maroc sur son Sahara.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More