Plusieurs pays ont fait une déclaration sur les chocs des chaînes d’approvisionnement mondiales

0 134

A l’occasion du Forum ministériel sur la chaîne d’approvisionnement, les gouvernements des États-Unis d’Amérique et des 17 économies partenaires, ont publié la déclaration suivante :

Les chocs sur les chaînes d’approvisionnement mondiales causés par les pandémies, les guerres et les conflits, les impacts climatiques extrêmes et les catastrophes naturelles ont mis en évidence le besoin urgent de renforcer davantage les chaînes d’approvisionnement, de travailler pour réduire et mettre fin aux perturbations à court terme et de construire à long terme, terme de résilience. Il s’agit d’un défi mondial que nous entendons aborder résolument et en coopération.

Australie, Brésil, Canada, République démocratique du Congo, Union européenne, France, Allemagne, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, République de Corée, Singapour, Espagne, Royaume-Uni et États-Unis Les États (ci-après les « Participants »), suite à leur engagement lors du Forum ministériel sur la chaîne d’approvisionnement de 2022, ont l’intention de travailler ensemble sur la réponse à la crise afin d’atténuer les perturbations et les goulots d’étranglement à court terme dans le transport, la logistique et la chaîne d’approvisionnement ainsi que les problèmes à long terme. les défis de résilience à long terme qui rendent nos chaînes d’approvisionnement vulnérables et ont des répercussions sur les consommateurs, les grandes et petites entreprises, les travailleurs et les familles. Pour garantir que cet effort soit efficace et atteigne ceux qui en ont le plus besoin, nous avons l’intention de nous engager dans ce travail avec les entreprises, les travailleurs, les universités, les syndicats et la société civile, y compris les femmes,

La mise en place de chaînes d’approvisionnement collectives et résilientes à long terme basées sur des partenariats internationaux est essentielle au succès de cet effort. Pour y parvenir, nous visons à suivre ces principes de chaîne d’approvisionnement mondiale :

Transparence:  Nous avons l’intention de promouvoir la transparence en consultation avec le secteur privé, la société civile, les différents niveaux de gouvernement et d’autres parties prenantes concernées, conformément aux lois nationales et aux obligations internationales des participants, afin de renforcer la résilience des chaînes d’approvisionnement. Les consultations de la société civile, conformément aux lois nationales et aux obligations internationales des participants, sont un élément important de la transparence. Nous avons l’intention de faire progresser le partage d’informations et, dans la mesure du possible, des approches communes et des systèmes d’alerte précoce, sur les défis d’approvisionnement potentiels, émergents et systématiques. Nous avons l’intention d’entreprendre cette coopération conformément aux lois nationales et aux obligations internationales des Participants et avec le plus grand soin pour protéger les informations non publiques, y compris les informations nécessaires à la protection des intérêts essentiels de la sécurité.

Diversification :   nous visons à promouvoir la diversification et à accroître les capacités mondiales pour des sources multiples, fiables et durables de matériaux et d’intrants, de biens intermédiaires et de produits finis dans les secteurs prioritaires, ainsi que les capacités des infrastructures logistiques, en augmentant la résilience des chaînes d’approvisionnement pour rendre nos économies moins fragiles. vulnérable aux perturbations et aux chocs. Nous avons l’intention d’explorer les possibilités de promouvoir les investissements publics et privés dans les chaînes d’approvisionnement des secteurs prioritaires et d’encourager les partenariats et le co-investissement pour l’accès et le développement de matériaux et d’intrants d’origine écologiquement et socialement responsables.

Nous visons à promouvoir l’implication des petites et moyennes entreprises dans les chaînes d’approvisionnement prioritaires. Nous visons à promouvoir l’adoption des technologies numériques par les micro, petites et moyennes entreprises. Pour faire progresser les principes d’équité et d’inclusion, nous visons et nous nous efforçons de garantir que les investissements sont effectués dans un large éventail de communautés, conformément aux lois nationales et aux obligations internationales des participants, dans toutes nos économies.

La prévisibilité est importante pour des chaînes d’approvisionnement résilientes, et nous nous efforcerons de travailler ensemble pour promouvoir la prévisibilité, l’ouverture, l’équité et la non-discrimination dans nos relations économiques car elles ont un impact sur nos chaînes d’approvisionnement. Nous nous efforcerons de renforcer et de favoriser nos partenariats économiques de longue date fondés sur des règles et nos relations dans la chaîne d’approvisionnement.

Sécurité :   Pour promouvoir la sécurité de la chaîne d’approvisionnement, nous avons l’intention d’approfondir nos consultations afin d’identifier et de traiter les risques découlant des dépendances en matière d’approvisionnement et des vulnérabilités potentielles des infrastructures essentielles. Nous avons l’intention de travailler ensemble pour remédier à nos vulnérabilités mutuelles et travailler pour éliminer la corruption afin de soutenir la sécurité de la chaîne d’approvisionnement. Nous encourageons les participants à entreprendre cette coopération en partenariat avec l’industrie, les travailleurs et la société civile, et d’autres parties prenantes concernées, conformément aux lois nationales, afin de mieux comprendre et gérer les risques de sécurité pour les chaînes d’approvisionnement.

Durabilité:  Nous avons l’intention d’encourager la durabilité mondiale et la conduite responsable des entreprises dans l’ensemble des chaînes d’approvisionnement, ainsi que les objectifs définis dans les accords environnementaux multilatéraux pertinents auxquels nous sommes parties, notamment la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et l’Accord de Paris. Nous encourageons l’adoption de pratiques commerciales responsables et reconnaissons l’importance de mettre en œuvre nos obligations respectives en vertu des conventions internationales du travail ratifiées par les pays respectifs tout au long de la chaîne de valeur afin de garantir que l’ouverture de nouvelles options d’approvisionnement ou de chaîne d’approvisionnement ne compromette pas les engagements existants en matière de respect des droits de l’homme. . Cela inclut notre intention de coopérer pour éradiquer le recours au travail forcé dans les chaînes d’approvisionnement mondiales. Nous visons à favoriser l’utilisation accrue de matériaux et de composants de produits recyclés.

Nous accueillons toutes les économies et invitons toutes les industries, les entreprises, les femmes, les travailleurs, les fonctionnaires des différents niveaux de gouvernement, les syndicats et la société civile, et les autres parties prenantes à nous rejoindre dans la poursuite de chaînes d’approvisionnement résilientes, guidées par ces principes. Nous reconnaissons que la clé pour résoudre la prochaine crise mondiale de la chaîne d’approvisionnement est d’empêcher qu’elle ne se produise en premier lieu.

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More