Qasim al Rimi, fondateur et chef d’Al-Qaïda au Yemen tué par les Etats-Unis

0 128

Qasim al Rimi, le chef d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), a été tué par les États-Unis, a annoncé le président américain Donald Trump, jeudi dans un communiqué de la Maison Blanche .

Cette élimination d’un haut responsable du groupe AQPA est intervenue quelques jours après que le groupe militant a revendiqué la responsabilité d’un tir de masse sur une base navale américaine, a indiqué l’AFP.

Les États-Unis “ont mené une opération antiterroriste au Yémen qui a réussi à éliminer Qasim al Rimi, fondateur et chef d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA)”, a déclaré Trump dans un communiqué de la Maison Blanche .

L’AQAP a revendiqué dimanche la responsabilité d’une fusillade du 6 décembre à la US Naval Air Station Pensacola en Floride, dans laquelle un officier de l’Air Force saoudienne a tué trois marins américains.

Washington considère AQAP comme la branche la plus dangereuse du réseau militant mondial.

Le groupe militant sunnite a prospéré dans le chaos des années de guerre civile entre le gouvernement yéménite soutenu par l’Arabie saoudite et les rebelles chiites qui contrôlent la capitale.

“Sous Rimi, AQPA a commis des violences excessives contre des civils au Yémen et a cherché à mener et à inspirer de nombreuses attaques contre les États-Unis et nos forces”, a déclaré Trump.

“Sa mort dégrade encore AQPA et le mouvement mondial d’Al-Qaïda, et elle nous rapproche de l’élimination des menaces que ces groupes font peser sur notre sécurité nationale.”

Trump n’a donné aucun détail sur les circonstances ou le calendrier de l’opération.

Lors de l’attaque de Pensacola, huit personnes ont été blessées, dont deux adjoints du shérif, avant que la police n’abatte l’assaillant.

Le FBI a officiellement identifié l’attaquant comme étant Mohammed Alshamrani, 21 ans, un sous-lieutenant de la Royal Saudi Air Force qui s’entraînait aux États-Unis.

Le groupe de surveillance du SITE a déclaré qu’il avait publié un bref manifeste sur Twitter avant l’attaque, qui disait: “Je suis contre le mal, et l’Amérique dans son ensemble est devenue une nation du mal.”

“Je vous déteste parce que chaque jour vous (soutenez), financez et commettez des crimes non seulement contre les musulmans mais aussi contre l’humanité.”

Le compte Twitter qui a publié le manifeste a également condamné le soutien américain à Israël et a inclus une citation du dirigeant décédé d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden.

Le roi d’Arabie saoudite, Salman, a rapidement dénoncé la fusillade comme un “crime odieux” et a déclaré que le tireur “ne représente pas le peuple saoudien”.

Environ 850 Saoudiens font partie des 5 000 militaires étrangers en formation aux États-Unis.

La mort de Qasim al Rimi,  pourrait influencer à la hausse le taux de popularité du Président américain Donald Trump pour sa réélection en automne 2020.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort