RDC : 60 ans plus tard, Félix Tshisekedi élève Joseph Kasavubu au rang de Héros National

0 321

Longtemps oublié, le premier de Président de la République démocratique du Congo, Joseph Kasavubu, intègre désormais, le rang largement mérité des Héros Nationaux.

Le Président de la République, Félix Tshisekedi a, au cours de son adresse faite lundi 29 Juin 2020, à la nation congolaise, à l’occasion du 60eme anniversaire de l’accession de la République Démocratique du Congo à la souveraineté nationale et internationale, élevé Joseph Kasavubu au rang de Héros national.

« Nous gardons tous en mémoire la belle histoire du 30 juin ; celle de nos deux héros, aux tempéraments différents, mais tout aussi déterminés pour la cause de l’indépendance. A cet égard, il me parait juste, 60 ans plus tard, de réconcilier ces deux approches et d’élever Joseph Kasa-Vubu, longtemps oublié, au rang largement mérité de Héros National.»

Félix Tshisekedi a souligné dans son adresse que le 30 juin de chaque année est un moment légitime pour nous tous, de célébrer et de commémorer l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale. C’est aussi l’occasion de revisiter le chemin que nous avons parcouru ensemble, de prendre la mesure des défis, aux plans politique, économique et social, afin d’arrêter les voies et moyens d’offrir un meilleur avenir à notre progéniture.

Le président congolais précise que soixante ans après, nos pères fondateurs sont parvenus à concrétiser la profonde aspiration du peuple congolais à l’émancipation et ont fait le choix de l’indépendance, de la dignité et de la solidarité nationale, tout en étant conscients du risque encouru par le pays.

“Il y a soixante ans, nos pères fondateurs, parmi lesquels Joseph Kasavubu et Patrice Lumumba, sont parvenus à concrétiser la profonde aspiration du peuple congolais à l’émancipation”.

Le Congo, ce pays voulu et créé sans nous 75 années plus tôt à Berlin, nous l’aimons et nous le chérissons, unis par le sort et ayant en partage une longue histoire commune faite de joies, de larmes, de sueur et de sang.

“Sans équivoque, nos pères ont fait le choix de l’indépendance, de la dignité et de la solidarité nationale, tout en étant conscients du risque encouru par le pays quant à son devenir économique et social, faute d’une préparation adéquate de la jeune nation.”

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More