RDC-CENI : Le Présidium de Lamuka met en garde les policiers irresponsables et les milices privées, en perspective d’une marche nationale pour exiger des reformes consensuelles

0 134

Martin Fayulu et Adolphe Muzito, membres du présidium de la plateforme politique Lamuka ont, au cours d’une réunion d’évaluation tenue ce lundi 16 août 2021, sur la crise politique qui prévaut en République Démocratique du Congo, concernant la mise en place des organes de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), appelé à une marche nationale pour exiger des réformes institutionnelles consensuelles sur la centrale électorale.

‹‹Une marche nationale sera organisée dans les jours à venir sur toute l’étendue du pays pour exiger des réformes institutionnelles consensuelles sur l’ensemble des questions électorales ››, peut-on lire dans un document du présidium Lamuka signé par Martin Fayulu et Adolphe Muzito.

A cet effet, le Présidium de Lamuka invite toutes les forces du changement démocratique ainsi que l’élite congolaise à se joindre à lui dans le cadre d’une mobilisation tous azimuts pour faire échec à une dictature naissante, destructrice  du pacte républicain de Sun -City, conformément à l’article 64 de notre constitution.

“Le Présidium de Lamuka met en garde les policiers irresponsables et les milices privées contre leurs provocations et voies de fait sur les manifestants pacifiques”, ont souligné les présidents de l’Ecidé et de Nouvel Élan.

Le Présidium de Lamuka demande à la Cour penale internationale (CPI) et aux institutions de protection des droits humains de suivre de près le comportement de ces hors -la-loi pour qu’ils soient sévèrement sanctionnés, conformément aux instruments juridiques internationaux que notre pays a ratifiés.

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More