RDC/ Changement climatique : Le Gouvernement évalue à 48,68 milliards USD, la mise en œuvre de la «Contribution Déterminée au niveau National»

0 268

Au cours de la 26e réunion du Conseil des ministres tenue vendredi 29 Octobre 2021, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a présenté les propositions pour lutter contre le changement climatique résumées dans un document appelé « Contribution Déterminée au niveau National (CDN) », dont le budget de sa mise en œuvre est évalué à 48,68 milliards de dollars américains .

«A la veille de l’ouverture de la COP26, la Vice-Première Ministre, Ministre de l’Environnement et Développement Durable, Eve Bazaiba, a présenté vendredi 29 Octobre 2021 au Conseil les propositions de la République Démocratique du Congo pour lutter contre le changement climatique résumées dans un document appelé « Contribution Déterminée au niveau National (CDN) ».

Cette dernière est à la fois un outil de cadrage stratégique en matière de lutte contre le changement climatique, et un acte d’engagement international de notre pays.

Elle a indiqué que l’ambition de réduction du gaz à effet de serre de la RDC a été relevée de 17% à 21% correspondant à la période couverte de 2021 à 2030.

Les secteurs pris en compte pour contribuer à cette réduction sont l’Énergie, l’Agriculture, les Forêts, et les Déchets. Ces secteurs sont les principaux émetteurs de dioxyde de carbone, de méthane et de protoxyde d’azote.

Le budget estimé de la mise en œuvre de la CDN de la RDC est de 48,68 milliards de dollars américains dont 25,60 milliards de dollars américains pour la mise en œuvre des initiatives d’atténuation, et 23,08 milliards de dollars américains destinés aux mesures prioritaires d’adaptation.

La Vice-Première Ministre a souligné la nécessité d’entreprendre des réformes institutionnelles et légales nécessaires et d’adopter des politiques sectorielles adaptées à la mise en œuvre de la CDN et à son succès.

Ces réformes, a-t-elle insisté, devront permettre à notre pays de mettre en place les conditions nécessaires à la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre et de s’assurer que sa population et son économie s’adaptent au changement climatique. Elle a conclu son intervention en rappelant que la RDC va se présenter à Glasgow comme pays-solution aux problèmes du changement climatique. Après débat et délibérations, le Conseil a adopté ce dossier», a rapporté Madame Catherine Katungu Furaha, Ministre de la Culture, des Arts et du Patrimoine, dans le compte-rendu de cette réunion.

.

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More