RDC : Crise à l’UDPS, Kabund va-t-il partir ou pas ?

0 331

Depuis l’annonce de sa démission au poste du premier vice-président de l’assemblée nationale sur Twitter le vendredi 14 janvier 2022, le président ai de l’UDPS/Tshisekedi continue d’être renié par ceux qui jadis lui soutenaient, faisant donc des déclarations pour lui désavouer.

Son parti politique, l’UDPS ne veut de plus de lui ?

Tout a commencé avec des déclarations de Paul Tshilumbu,  Peter Kazadi et Gecoco Mulumba, pour eux le départ de Jean-Marc Kabund-a-Kabund est un non-événement, car “l’UDPS a déjà enregistré plusieurs départs mais ce parti continue d’exister”.

Après c’était autour de différentes fédérations du parti présidentiel, dont celle de la diaspora, de désavouer Jean-Marc Kabund-a-Kabund, certains cadres de ces fédérations dénoncent ce qu’ils qualifient du “manque de respect envers le président de la République, en annonçant une démission sur les réseaux sociaux sans pourtant l’avoir consulté”. Pour ces fédérations, “la République Démocratique du Congo n’a qu’un seul chef, et c’est Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.” Certains députés provinciaux et nationaux l’avaient invité à “officialiser sa démission.”

Ce n’est pas fini, ce vendredi 21 janvier 2022, les secrétaires nationaux ont, dans une déclaration faite à la presse kinoise, désavoué à leur tour Jean-Marc Kabund.

Cependant, ils appellent les députés nationaux et provinciaux de l’UDPS ainsi que toute la base du parti présidentiel à tirer toutes les conséquences de droit.

“Prenons acte de la démission unilatérale de Monsieur Jean-Marc Kabund (sans consulter ni le chef de l’État ni le Parti) à la première vice-présidence de l’Assemblée Nationale, cela constituant un manque de respect et/ou un chantage à l’endroit de la Haute Autorité de Référence du Parti. Pour ce motif, nous condamnons cette attitude et le désavouons. Par conséquent, lui retirons toute confiance. Demandons à nos députés nationaux et provinciaux ainsi qu’à toute la base de l’UDPS d’en tirer toutes les conséquences de droit et politique”, indique cette déclaration.

Dans la foulée, ils ont réitéré leur soutien au Président Félix Tshisekedi, à la Garde Républicaine et aux différents services de sécurité.

Cette rencontre des secrétaires généraux a eu lieu 48 heures avant la réunion urgente qui sera organisée ce samedi pour fixer la ligne de conduite par Augustin Kabuya.

“Le Secrétaire Général va sans faute donner une directive à suivre face à la situation politique actuelle que traverse l’Assemblée nationale et le parti. Il a été avec le chef de l’État le vendredi dernier, sûrement il a des éléments qu’il mettra à notre disposition ce samedi”, avait révélé un secrétaire national de l’UDPS.

Des sources concordantes qui ont requis l’anonymat confirment que si Jean-Marc Kabund-a-Kabund ne sort pas par la grande porte c’est-à-dire démissionner comme il l’avait annoncé, ça sera par la fenêtre qu’il sera contraint à partir.

Par ailleurs, signalons que son directeur de cabinet, avait annoncé que Kabund ne démissionnera plus.

‘’La voix du peuple triomphe toujours, la démission n’aura plus lieu. Le président Kabund a tout compris. Une page de l’histoire est irrésistiblement tournée’’, avait dit Me Emmanuel Kahaya.

 

 

 

 

 

 

Jude Kadima/ Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More