RDC : David Blattner condamné à 20 ans de travaux forcés pour détournement des fonds

0 170

La Cour d’Appel de Kinshasa -Gombe a condamné lundi 08 février 2021, M. David Blattner, Directeur Général de Safricas à 20 ans de travaux forcés pour détournement de deniers publics alloués à la construction de saut-de-mouton de l’UPN.

Au cours de cette audience, la Cour a demandé à M. Blattner de restituer une somme de  832.499, 61 dollars américains et de payer à l’État congolais 1 Million de dollars américains des dommages -intérêts.

La Cour d’Appel de Kinshasa -Gombe a ordonné la confiscation de la somme de 2.500 milliards Francs Congolais consignés à la Trust merchant Bank (TMB) au profit de l’État congolais et son arrestation immédiate.

Lundi 6 juillet 2020, lors de l’audience au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe,  l’Officier du ministère public avait requis contre le Directeur Général de Safricas David Blattner 20 ans de travaux forcés. La privation à la condamnation et à la libération conditionnelle ou à la réhabilitation et après l’expiration de la peine principale, son expulsion du territoire national. L’organe de la loi a également préconisé que soit confisquée la caution de 2.500 .000 dollars payée par Safricas S.A à titre de garantie pour sa liberté provisoire. Montant qui sera consigné à titre de remboursement sur le montant total détourné.

En outre, le ministère public a  prévu que soient alloués à la République, des dommages-intérêts pour des préjudices subis par l’Etat congolais.

Le  20 juillet 2020, le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe (TGI/Gombe) s’est déclaré incompétent pour statuer sur l’affaire  de détournement  des fonds alloués à  l’exécution  des travaux de construction  des Sauts-de-mouton  dans laquelle est impliqué le directeur général de Safricas, David Blattner, au cours d’une audience à Kinshasa.

Rappelons que le directeur général de Safricas, David Blattner avait obtenu une mise en liberté  provisoire le 27 mars 2020. Il avait été détenu après avoir été entendu par le procureur général du parquet près le TGI de Kinshasa/Gombe, dans l’affaire  de détournement  des fonds alloués à l’exécution des travaux de construction des  Sauts-de-mouton.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More