RDC : Échange entre le Président Tshisekedi et la délégation du SYECO sur l’amélioration des conditions de vie de l’enseignant congolais

0 161

Au lendemain de la reprise effective des enseignements, le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a échangé avec les délégations du Syeco( Syndicat des enseignants du Congo) et du Synecat( Syndicat des enseignants catholiques) autour des Secrétaire générale du Syeco, qui avait sollicité l’implication personnelle du Président de la République.

Favorable à l’appel de ces deux Syndicats, le Chef de l’État a insisté ce mardi 11 août 2020, sur la nécessité d’un audit de l’effectif des enseignants afin de démasquer tout agent fictif.

Le Ministre de l’enseignement Primaire, secondaire et Technique (EPST), Willy Bakonga a déclaré que la République a toujours l’idée de valoriser la fonction enseignante.

«Le Président de la République met un point d’honneur à tout ce qui concerne n’est-ce pas la vie de l’enseignant en payant , en réajustant les salaires des enseignants, en payant  les non payés, 32.000 enseignants non payés, ça montre clairement que le Président de la République a toujours l’idée de valoriser la fonction enseignante, puisque vous savez les enfants , c’est la pépinière, c’est la relève n’est-ce pas de demain, qu’Il est très important que cette jeunesse soit bien préparée», a souligné le ministre de l’EPST.

Cécile Tshiyombo, Secrétaire général du Syeco, a pour sa part, dit sa satisfaction d’avoir obtenu gain de cause à l’issue des échanges avec le Président de la République.

« Être reçu par le Chef de l’État pour pouvoir proposer directement le problème de l’enseignant était l’une des exigences des enseignants. Chaque fois que nous avons eu à intervenir dans des médias, nous avons eu à exiger la réception du banc syndical et des vrais syndicats par le Chef de l’État, tout simplement puisse que la classe enseignante est vieillissante. Il faut qu’il y ait la caisse de retraite soit opérationnelle pour que cet enseignant se retrouve en repos mais pas en repos de toujours mais en repos où il va se dire réellement, j’ai travaillé et que aujourd’hui,  je suis considéré», a déclaré Cécile Tshiyombo.

Par ailleurs, Willy Bakonga, ministre de l’EPST , a déclaré que le gouvernement de la République mettra tous les moyens nécessaires afin de sauver le secteur de l’enseignement en RDC.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort Çanakkale mutlu son Tekirdağ mutlu son Antalya mutlu son Ankara mutlu son Samsun mutlu son Bursa mutlu son Konya mutlu son Balıkesir mutlu son İzmir mutlu son İstanbul mutlu son Hatay mutlu son Diyarbakır mutlu son