RDC- État de siège : Les anciens présidents du Parlement soutiennent la décision du Chef de l’État

0 85

Les anciens présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat de la République démocratique du Congo ont exigé ce mercredi 5 mai 2021, l’arrêt immédiat des tueries de la population congolaise dans l’Est du pays.

Laurent Mosengwo, Aubin Minaku, Léon Kengo wa Dondo, Thomas Luhaka , Evariste Boshab, Alexis Thambwe Mwamba, Olivier Kamitatu, Philomène Omatuku, ont soutenu la décision du chef de l’État Felix Tshisekedi sur la proclamation de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Olivier Kamitatu a déclaré sur Twitter qu’ils ne sont pas donneurs de leçons mais plutôt ceux qui encouragent toutes les initiatives qui concourent à préserver l’unité et consolider la paix.

« Donneurs de leçons ? Nenni ! Ce n’est pas notre rôle. Nous partageons nos idées basées sur un socle de valeurs communes reposant sur la Démocratie et encourageons toutes les initiatives qui concourent à préserver l’unité, consolider la paix et restaurer un État fort et moderne ! »

Ces anciens présidents de deux chambres du parlement, ont souligné que la pacification et la sécurisation du pays est la responsabilité première des congolais.

« Face à la spirale des violences dont est victime la nation congolaise, dénonçons et condamnons la persistance de l’insécurité et des massacres à répétition de nos compatriotes dans l’Est de la RDC ; Demeurons convaincus que la pacification et la sécurisation du territoire relèvent de la responsabilité première des Congolais, interpellons sans exclusive toute la classe politique , la société civile et les médias quant à notre responsabilité partagée dans ce drame », soulignent-ils, avant d’appeler la communauté nationale à considérer la situation de l’est comme une urgence.

Notons que l’état de siège entrera en vigueur ce jeudi 06 mai 2021, dans les provinces du Nord Kivu et de l’Ituri, avec comme objectif de neutraliser toutes les forces négatives qui sèment la terreur et désolation dans cette partie du pays et restaurer l’autorité de l’Etat.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More