RDC : Félix Tshisekedi a inauguré le premier salon international du Tourisme

0 108

Le Président de la République, Félix-AntoineTshisekedi Tshilombo, a procédé ce mardi 15 décembre, au Musée national de la République démocratique du Congo, à l’inauguration du Premier salon international du tourisme organisé par le Ministère du Tourisme. Placé sous le thème « L’investissement et la promotion du tourisme en RDC », ce forum se présente comme un cadre d’échange, de réflexion, de partage d’expériences et de promotion des activités du tourisme en République démocratique du Congo.

Dans son mot de circonstance, le Chef de l’État a exhorté les participants à donner le meilleur d’eux-mêmes pendant les deux jours des travaux afin de contribuer à la création des conditions propices au développement du secteur touristique en RDC.

Conscient de ce que représente le tourisme dans la vie d’une nation en tant qu’un puissant générateur des recettes et d’emplois, le Chef de l’État a cependant relevé une disparité par rapport aux résultats et performances récoltées sous d’autres cieux dans l’exploitation du secteur touristique lesquels, malheureusement, restent très faibles en RDC. Et pourtant, a-t-il indiqué, « il est clairement établi que le tourisme en RDC possède un énorme potentiel de transformation, de création d’emplois et de croissance lucrative ».

C’est pourquoi, le Président Tshisekedi a indiqué qu’une instruction avait été donnée en son temps au gouvernement d’en faire un pilier de la croissance économique en vue d’en tirer pleinement avantage. « Il sied de tout mettre en œuvre pour que le tourisme puisse contribuer à l’émergence du Congo », a souligné le Chef de l’État qui, par ailleurs, a suggéré aux participants d’aborder, dans leurs réflexions, des questions relatives notamment aux enjeux sécuritaires, à la disponibilité des infrastructures touristiques, à la qualité du personnel et unités touristiques, à la diversification de l’offre touristique, aux investissements ainsi qu’à l’impact de la Covid-19 sur le tourisme.

« L’heure est venue pour les autorités publiques, le secteur privé et la société civile, d’apporter des réponses appropriées en vue de relever le défi du redécollage du tourisme en RDC », a martelé Félix-Antoine Tshisekedi. Il a également plaidé pour que le secteur touristique puisse recevoir une impulsion au plus haut niveau notamment par la mise en œuvre des projets structurants permettant de positionner la RDC comme un hub touristique mondial. D’où l’urgence de la mise en œuvre, par le Ministère de tutelle, de son Plan directeur national intégré du tourisme et de sa politique nationale du tourisme récemment finalisée.

Auparavant, le ministre du tourisme Yves Bunkulu a esquissé la diversité culturelle, faunique et de flore dont regorge la RDC qu’il a considéré comme un « havre touristique hors concurrence ». La RDC, a-t-il déclaré, vise à devenir l’un des dix meilleures destinations touristiques en Afrique d’ici 2030 et à positionner le tourisme comme un des secteurs de croissance et de diversification de l’économie nationale.

La visite des stands, par le Chef de l’État qu’accompagnaient quelques officiels présents, a clôturé cette cérémonie chargée de signification.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More