RDC : Institution d’une tripartite mensuelle, Ministère du Budget, Ministère des Finances et la Banque Centrale du Congo pour harmoniser les chiffres relatifs à l’exécution du Budget de L’État avant leur publication

0 269

Lors de la 50e réunion du Conseil des Ministres, qu’a présidée vendredi 25 septembre 2020, le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le gouvernement de la république, a, à l’initiative du Président de la République,  décidé de l’institution et de la tenue d’une tripartite mensuelle, Ministère du Budget, Ministère des Finances et la Banque Centrale du Congo.

Cette tripartite aura pour mission, d’assurer la consolidation et harmonisation des chiffres résultant réellement de l’exécution du Budget de l’État et qui seront mis à la disposition des médias de manière à donner à la population et à la communauté internationale des informations fiables.

Il sied de noter que cette initiative est prise pour mettre fin à des interprétations souvent erronées et des spéculations diverses sur les données chiffrées relatives à la surconsommation des crédits budgétaires alloués aux institutions et services de l’État.

Au mois d’août dernier, la Présidence de la République, organe accompagnant la première institution du pays, le Président de la république, Félix -Antoine Tshisekedi Tshilombo, avait fait une mise au point au sujet des allégations erronées sur la surconsommation des crédits budgétaires évalués à 17,6 millions de dollars américains, pour le seul  mois de juillet, sur des prévisions budgétaires de 16 millions de dollars américains pour la période de juillet, août et septembre 2020, publiées dans un article Jeune Afrique , « RDC : Le Budget trimestriel de la Présidence de la République consommé en un mois ».

La Présidence de la République avait formellement rejeté ces allégations, en indiquant que ce magazine avait tiré des conclusions hâtives et erronées se basant sur des données partielles d’une seule étape de la procédure de la dépense publique.

Elle avait stipulé que le Plan de trésorerie indiquait que pour le mois de juillet, la Présidence de la République n’avait consommé que l’équivalent d’environ 10 millions de dollars américains soit 19 923 000.000 Francs congolais. Il y a donc un écart de plus de 7,6 millions de dollars par rapport aux montants avancés par Jeune Afrique qui ne sont jamais passés dans ses livres mais qui figurent dans le Plan d’engagement, rappelle-t-on.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More