RDC : La Chine remet des matériels scolaires et kits de protection contre le coronavirus au Ministère de l’EPST

0 229

Des matériels scolaires et kits de protection contre le coronavirus, ont été remis mercredi 14 Octobre 2020, au Ministre de l’Enseignement Primaire secondaire et technique(EPST), Willy Bakonga, par l’ambassadeur de la République Populaire de Chine en République Démocratique du Congo, Zhu Jing en partenariat avec l’UNESCO , dans l’enceinte du ministère de l’EPST, dans la commune de la Gombe.

Cette dotation a pour objectif de contribuer à la protection des élèves et des enseignants à l’école après la rentrée scolaire. Il s’agit des masques médicaux , des solutions hydro alcooliques, des ordinateurs portables, des poste-radios, des thermo flash, ainsi que des trousses de fournitures scolaires.

Zhu Jing, a déclaré que « la grande superficie du territoire congolais et les conditions difficiles d’accès à l’école dans la zone rurale, l’enseignement à distance offre une bonne solution pour que la gratuité puisse bénéficier au maximum d’enfants congolais. « C’est pour cette raison que l’ambassade de Chine a décidé d’offrir, en partenariat avec l’UNESCO,  ces dons au ministère de l’EPST pour soutenir le développement de l’enseignement à distance en RDC et le bon déroulement de la rentrée scolaire ».

L’ambassadeur de la République Populaire de Chine, a souligné par ailleurs, que l’éducation est le fondement du développement national à long terme et joue un rôle crucial dans l’éradication de la pauvreté et pour l’unité nationale dans les pays en développement comme la RDC et la Chine.

La Chine, en tant que partenaire stratégique de la RDC, accorde une grande importance à l’éducation dans la coopération bilatérale entre nos deux pays, a-t-il déclaré, avant d’ajouter que plus de 1100 étudiants congolais poursuivent actuellement leurs études en Chine.

Avec l’UNESCO, a-t-il poursuivi,  la Chine a participé dans ce contexte au financement des projets UNESCO-CFIT sur la formation des enseignants à distance dans plusieurs pays africains dont la RDC.

L’ambassadeur de la Chine a salué la gratuité de l’enseignement décidée par le Chef de l’Etat, le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et se dit prêt à soutenir de façon concrète le ministère de l’EPST, avant d’exprimer également sa gratitude au représentant de l’UNESCO à Kinshasa et ses collaborateurs pour leurs efforts et aide en faveur des enfants.

De son côté, le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) Willy Bakonga a déclaré que les relations séculaires entre la RDC et la Chine sont onctueux des bonnes actions au cours de toutes ses années de coopération bilatérale.

Parmi ces bonnes actions il a notamment épinglé l’appui à la mise en place des centres de ressources pour enseignants, à travers le projet CFIT, la remise du don des matériels en passant par l’octroi des bourses accordées aux cadres de l’Enseignement primaire, secondaire et technique.

« La République populaire de la Chine démontre son attachement au lien de coopération qu’elle a particulièrement affermi ses dix dernières années avec la RDC, témoignant ainsi de son soutien inconditionnel à son développement », a déclaré le ministre Bakonga.

Il a également ajouté que l’événement de ce jour est à inscrire dans la droite ligne de l’accompagnement de la vison du Chef de l’Etat qui fait de l’éducation des enfants congolais une priorité des son action quinquennale ainsi que contre l’impitoyable maladie à Coronavirus qui a frappé  l’humanité entière et fauché de nombreuses vie. Il a remercié l’UNESCO pour son accompagnement technique à la mise en œuvre de la stratégique sectoriel de l’éducation et de la formation 2016-2025 à l’atteinte des Objectifs du Développement durable en RDC qui n’est plus à démontrer .

Par ailleurs, le représentant de l’UNESCO en RDC, Dr Jean Pierre Ilboudo, a salué le partenariat de la Chine avec l’UNESCO, car la Chine est l’une de plus importantes sources de financement gouvernementale de l’UNESCO. Elle  se classe régulièrement parmi les 20 premiers donateurs fournissant des contributions volontaires à l’UNESCO et actuellement le plus grand en termes de contributions obligatoires au budget ordinaire de l’UNESCO.

Dans le cadre de son projet intitulé « Améliorer la formation des enseignants pour combler le fossé qualitatif en Afrique », la Chine soutient activement les priorités globales de l’UNESCO en l’Afrique et l’égalité de sexe, et depuis 2012, elle intervient dans le domaine de l’éducation, en particulier pour soutenir les capacités des enseignants en Afrique.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More