RDC : La marche de Lamuka fortement réprimée par la Police à Kinshasa

0 236

La marche pacifique de la coalition Lamuka contre l’entérinement par l’Assemblée nationale de Ronsard MALONDA  comme président de la CENI et les propositions de lois MINAKU-SAKATA, a été fortement réprimée par la Police nationale Congolaise ce lundi 13 juillet 2020, à Kinshasa.

Malgré l’interdiction du Gouvernement de la République d’organiser des manifestations publiques durant toute la période de l’état d’urgence sanitaire en République démocratique du Congo, les leaders de la Coalition Lamuka, Martin Fayulu,  Jean Pierre Bemba, Moise Katumbi et Adolphe Muzito avaient confirmé ladite marche ce lundi, bravant ainsi les mesures d’interdiction des manifestations publiques prises par le Gouvernement.

A cet effet, des milliers des manifestants s’étaient rassemblées ce lundi dans le district de Tshangu, précisément vers la Place Pascal, où ils affluaient pour constituer un bloc compact afin de procéder à la marche.

Le Président du Mouvement pour la libération du Congo (MLC), Jean –Pierre Bemba, a également rejoint les manifestants comme prévu afin d’effectuer la procession jusqu’à l’esplanade sur boulevard Triomphal, à Kasa-Vubu. Mais la Police nationale Congolaise a usé de tous ses moyens de dissuasion pour disperser les manifestants à coup des intenses tirs des gaz Lacrymogènes, empêchant ainsi la marche de se poursuivre.

Dimanche, le Ministre de l’intérieur et Sécurité, et Affaires Coutumières, Gilbert Kankonde avait instruit la Police nationale Congolaise d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens et de veiller scrupuleusement au respect de l’interdiction des manifestations publiques pendant cette période d’urgence sanitaire et à ce que l’ordre public ne soit perturbé sur l’ensemble du territoire national sous aucun prétexte.

Déjà, tôt ce matin, la Police ville province de Kinshasa avait quadrillé la ville afin de faire respecter l’ordre donné par le vice-premier ministre de l’intérieur et sécurité.

Ce dispositif important de la Police à eu raison de la marche, car les manifestants n’ont pas pu traverser la commune de Limete, disperser à coup des tirs des gaz lacrymogènes.

Pour rappel,  Le Gouvernement de la République avait réaffirmé dimanche par son Vice Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Gilbert Kankonde, l’ interdiction de toutes les marches projetées ce lundi 13 juillet 2020 sur tout le territoire national.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort Çanakkale mutlu son Tekirdağ mutlu son Antalya mutlu son Ankara mutlu son Samsun mutlu son Bursa mutlu son Konya mutlu son Balıkesir mutlu son İzmir mutlu son İstanbul mutlu son Hatay mutlu son Diyarbakır mutlu son