RDC : «La production des annuaires statistiques évitent au pays de naviguer à vue», selon Élysée Munembwe

0 83

La Vice-Première ministre, ministre du Plan, Elysée Munembwe Tamukumwe, a déclaré mercredi que la production des annuaires statistiques évitent au pays de naviguer à vue. C’était au cours de la cérémonie d’ouverture de l’atelier de validation des données pour la production de l’annuaire statistique 2020, à l’Hôtel Rotana à Kinshasa.

Ces travaux qui s’étalent sur deux jours soit du 24 au 25 Février 2021, poursuivent la validation de l’ensemble des données sectorielles, aussi bien démographiques, sociales qu’économiques, collectées et compilées par le Secrétariat techniques des annuaires statistiques, afin de produire l’édition 2020.

Elysée Munembwe a souligné que l’annuaire statistique est un document important de référence pour la planification du développement dans tous les domaines de la vie d’une nation.

Elle a expliqué aux participants que sans une production des statistiques complète, pertinente, régulière et de qualité, le pays navigue à vue. Raison pour laquelle, a-t-elle poursuivie, la production de l’Annuaire statistique édition 2020 marque la ferme volonté du gouvernement de mettre à la disposition des utilisateurs, les statistiques sectorielles regroupées en un seul volume.

La ministre du Plan a saisi l’occasion pour remercier le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, dont la vision de développement de la République démocratique du Congo (RDC) est déjà traduite dans le Plan national stratégique de développement (PNSD), adopté par le gouvernement en décembre 2019. «Ce Plan accorde une importance capitale à la production statistique pour la planification, le suivi et l’évaluation des interventions de tous les acteurs du développement dans notre pays», a rappelé la Vice-Première ministre, ministre du Plan.

L’Annuaire statistique 2020 va paraître après les annuaires statistiques 2014, 2015 et 2017, regroupera les données des années 2018, 2019 et 2020. Sa production a bénéficié du concours de la Banque africaine de développement (BAD), dans le cadre du Projet d’appui au recensement général de la population et au renforcement des bases des données sociales (PARBDS).

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More