RDC : Lancement des travaux de l’atelier d’initiation et de sensibilisation aux concepts de base du Partenariat mondial

0 58

La Vice-Première ministre, ministre du Plan, Elysée Munembwe Tamukumwe, a procédé lundi 09 novembre 2020, à Kinshasa, au lancement des travaux de l’atelier d’initiation et de sensibilisation aux concepts de base du Partenariat mondial, du New Deal, des Objectifs de Développement Durable (ODD) et du Programme de travail 2020-2022 de la Co-Présidence du Partenariat mondial dévolue à la République démocratique du Congo (RDC) depuis juillet 2019.

Ces travaux qui s’étaleront sur 4 jours, soit du 09 au 12 novembre 2020, sont destinés à la «Task Force» composée des experts du Gouvernement, du Parlement, du secteur privé et de la société civile, mise sur pied en vue de soutenir le mandat de la RDC.

Dans son allocution, la Vice-Première Ministre, ministre du Plan a rappelé aux participants que la RDC a adhéré au Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du Développement (PMCED) et au New Deal pour l’engagement international dans les États fragiles lors du quatrième Forum de Haut-niveau sur l’efficacité de l’aide qui a eu lieu à Busan en Corée du Sud en 2011.

«Le Partenariat mondial a pour vocation de servir de plate-forme multi-parties prenantes pour faire progresser l’efficacité de l’ensemble des efforts du développement  et de contribuer à la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD)», a-t-elle indiqué.

Les quatre principes  du  PMCED

Elle a saisi l’occasion pour rappeler les quatre principes sur lesquels reposent le PMCED à savoir, l’appropriation des priorités du développement par les pays bénéficiaires ; l’orientation vers les résultats ; l’inclusion ; la transparence et la redevabilité de la coopération au développement.

S’agissant du New Deal, Elysée Munembwe a expliqué qu’il consiste en une nouvelle approche du PMCED qui intègre la problématique du développement durable dans les pays en situation de conflit ou post-conflit (États fragiles) à travers cinq objectifs de consolidation de la paix et de renforcement de l’État (PSG), comme fondement pour atteindre les ODD.

Pour elle, le New Deal permet à un pays comme la RDC d’atteindre la résilience et de parvenir au développement durable.

S’agissant du programme de travail 2020-2022 de la Coprésidence du PMCED, la Vice-Première ministre, ministre du Plan, a indiqué que celui-ci a été élaboré et adopté au niveau mondial par toutes les parties prenantes en vue d’aider les coprésidents (RDC-Suisse-Bangladesh) dans l’exercice de leur mandat.

«Le mandat de la RDC à cette coprésidence est porté par le Ministère du Plan, représenté par ma modeste personne. Nous avons estimé que la mise en œuvre efficace de ce partenariat mondial ne saurait se faire sans l’implication de toutes les parties prenantes», a-t-elle soutenue.

Cet atelier est organisé avec le soutien du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et de l’Agence coréenne de coopération Internationale (KOICA).

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort