RDC : Lancement du plan stratégique national de prévention et de lutte contre la corruption

0 251

L’ Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC) a lancé ce mercredi 9 décembre 2020, à l’occasion de la journée internationale de lutte contre la corruption célébrée le 09 décembre de chaque année, son Plan stratégique national de prévention et de lutte contre la corruption (2020-2030) à l’hôtel Kin Plazza, à Kinshasa.

Le Coordonnateur de l’APLC, Me Ghislain KIKANGALA NGOIE, a présenté cet important document dans ses différentes articulations, au cours de cette rencontre à laquelle ont pris part quelques représentants des institutions nationales.

Cette activité visait essentiellement à attirer l’attention des interlocuteurs et de l’opinion publique sur la volonté de l’APLC, en tant qu’Autorité nationale de référence en matière de lutte contre la corruption en RDC, d’agir de façon cohérente et stratégique en vue d’obtenir des résultats probants sur le plan opérationnel.

Après avoir remercié le Chef de l’État pour la confiance lui faite, Me Ghislain KIKANGALA NGOIE a, en liminaire, rappelé le contexte ayant prévalu à la création de l’APLC assorti d’un diagnostic sévère sur l’état de la corruption en République Démocratique du Congo, avant d’esquisser les grands axes du Plan stratégique national en matière de prévention et de lutte contre la corruption.

En termes d’objectif global, il s’agit de renforcer l’intégrité et réduire de façon significative la corruption à l’horizon 2030 en vue d’assainir le climat des affaires, de réconcilier la population avec les institutions et de contribuer à la réduction de la pauvreté. Quant aux objectifs spécifiques, il est question, entre autres, d’établir une gouvernance reconnue pour son intégrité et son intransigeance par rapport à tout écart d’ordre éthique, mais aussi, de promouvoir un cadre de prévention visant à résorber les activités de corruption.

S’exprimant devant la presse à l’issue de la cérémonie, le coordonnateur de l’APLC a indiqué que le Plan stratégique national de prévention et de lutte contre la corruption qui se projette sur les dix prochaines années, reste ouvert aux apports des uns et des autres. Et pour lui garantir plein succès dans son opérationnalité, il compte sur l’appui de la population, de toutes les institutions, de la société civile et du personnel politique, vu qu’il s’agit d’un objectif commun. Et d’ajouter que l’APLC travaille en silence, bien que ne communiquant pas systématiquement sur les noms des personnes, encore moins sur ses investigations.

Pour rappel, l’APLC est une agence spécialisée au sein du Cabinet du Chef de l‘Etat, créée par l’ordonnance présidentielle n°20/013 bis du 17 mars 2020. Elle coordonne tous les services et organismes publics en charge de la lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux, la criminalité organisée et les infractions y assimilées.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More