RDC : Le BCNUDH salue l’ouverture d’une procédure judiciaire contre un ancien leader de groupe armé

0 91

La Division des Droits de l’Homme de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation de la République démocratique du Congo  (MONUSCO) et le Bureau du Haut-Commissariat aux Droits de l‘Homme (BCNUDH) , a salué ce lundi 04 Janvier 2021, l’ouverture d’une procédure judiciaire contre un ancien leader de groupe armé, indique un tweet de cette organisation.

Selon la source, cette arrestation intervient suite à des faits documentés dans le Rapport Mapping au vue de la compétence universelle de la justice française pour les crimes internationaux.

Il s’agit d’un signe encourageant dans le cadre de la lutte contre l’impunité des violations graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire commis en RDC.

La Division des Droits de l’Homme de la Monusco et BCNUDH espère que d’autres actions contre d’autres auteurs présumés congolais ou étrangers vont suivre.

Pour rappel, Roger Lumbala wa Tshitenga a été arrêté mardi 29 décembre 2020, en pleine rue à Paris , en France par l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité (OCLCH).

Âgé de 62 ans, Roger Lumbala a été placé durant 4 jours, en garde-à-vue dans une chambre sécurisée de l’Hôtel-Dieu en raison d’un état de santé précaire. C’est seulement samedi 2 janvier 2021, qu’il a été mis en examen pour « participation à un groupement formé en vue de la préparation de crimes contre l’humanité » et « complicité de crimes contre l’humanité ».

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More