RDC : Le comité de conjoncture économique exhorte les citoyens congolais et les chefs d’entreprises au civisme fiscal

0 124

Le Premier Ministre sortant Ilunga Ilunkamba, a présidé ce mardi 2 Mars 2021 à la Primature, la traditionnelle réunion du comité de conjoncture économique pour continuer à surveiller la situation socio-économique du pays.

Selon le Vice Premier Ministre, Ministre de Budget Jean Baudouin Mayo Mambeke, qui a fait le point de cette séance de travail, il a été noté sur le plan international que les effets pervers de la pandémie à coronavirus continuent à se faire sentir malgré les efforts fournis par les différents gouvernements.

Sur le plan national, la Covid-19 continue à faire ses effets. On a noté, au 26 Février 2021, 25.962 cas de contamination au 19 février 2021, contre 25.080 précédemment soit une augmentation de 882 cas de Covid-19.

Le Gouvernement appelle la population au respect des gestes barrières. Sur le plan international, le comité de conjoncture économique a noté l’embellie des cours des métaux notamment le Cuivre qui se situe à plus de 9.000 $ la Tonne, le Cobalt à 52.000$ la tonne et le Zinc 28.000$ la Tonne.

L’on a noté aussi que le cadre macro-économique demeure stable dans l’ensemble, aussi bien dans le segment officiel que dans le parallèle, ce qui induit que le taux d’inflation dans l’ensemble est demeuré aussi stable, en dépit d’une légère dépréciation du taux de change au marché parallèle.

Le rythme de formation des prix s’est décéléré de 0,080% contre 0,097% d’une semaine à l’autre. Les finances publiques se comportent bien malgré la pression qui s’exerce sur le Trésor Public. Les membres du comité de conjoncture économique appellent les régies financières, les dirigeants et cadres à redoubler d’effort pour mobiliser d’avantage les recettes. Ils en appellent également au civisme Fiscal tant dans le chef des citoyens congolais et des chefs d’entreprises pour que chacun paie son impôt.

Le Gouvernement continue à faire des efforts dans le cadre du pacte de stabilité qui le lie à la Banque centrale du Congo, pour préserver la stabilité du cadre macroéconomique.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More