RDC : Le comité de conjoncture économique note la baisse du taux directeur de la Banque Centrale du Congo

0 69

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement sortant Ilunga Ilunkamba s’est réuni ce mercredi 21 avril 2021 à la Primature avec les membres du comité de conjoncture économique, pour continuer la surveillance de la situation socio-économique du pays.

Selon le comité de conjoncture économique, le contexte international est marqué par le lancement le 15 avril dernier du processus de la vingtième restitution des ressources de l’Association Internationale de Développement, IDA en sigle, dans le but d’accompagné le redressement des pays touchés par la pandémie à coronavirus et leur transition vers un développement durable.

Le contexte national, est lui marqué par plusieurs faits, à savoir :  l’autorisation le 17 avril par le tribunal de commerce de Kinshasa/Gombe à travers l’ordonnance numéro 0281/2021 de la saisie conservatoire des créances sur les avoirs appartenant à la  société minière Kibali Gold. Une autorisation intervenue pour garantir le paiement des créances évaluées à environ 1.113.800 dollars américains, dûes à la société minière Kilomoto, l’organisation le 13 avril de la table ronde sur le digital 2021 par le Ministre des Postes  Télécommunications et nouvelles Technologies de l’information et de la communication, et enfin la tenue le 16 avril de la 3ème réunion du Comité de politique monétaire pour 2021, la Banque Centrale du Congo (BCC) a décidé notamment de baisser son taux directeur de 5.2% soit à 10,5%  afin de réduire la marge de positivité entre le taux directeur de 15,5% et le taux d’inflation de 4,6% et de baisser la charge financière des Banques Commerciales qui se refinancent auprès de la Banque Centrale du Congo.

Au chapitre de la situation épidémiologique, les membres du Comité de conjoncture économique ont noté qu’au 17 avril 2021,  les statistiques publiées par le Comité Multisectoriel de la Riposte contre la Covid-19, révèlent 414 nouvelles contaminations au coronavirus avec 745 décès.

Concernant l’évolution des principaux indicateurs économiques, le secteur réel renseigne ce qui suit :

Une accélération du rythme de formation des prix intérieurs au cours de la troisième semaine du mois d’avril.

-Le taux d’inflation national hebdomadaire est situé à 0,119%  contre 0,081% la semaine précédente. Et cette inflation de la semaine est consécutive notamment à la hausse des prix des produits de première nécessité ainsi que des articles comme des bijoux et soins corporels.

Il ressort aussi de cette réunion que les résultats de l’enquête de baromètre de Conjoncture de la Banque Centrale du Congo (BCC) au mois de mars 2021, ont révélé la confiance des chefs d’entreprises concernant l’évolution de la Conjoncture Économique à court terme. Le solde brut de leurs opinions s’est établi à 15,6% au mois de mars après 14,1% au mois de février.

Le comité de conjoncture économique a constaté également la dépréciation de la monnaie nationale à l’indicatif et appréciation de 0,37% au parallèle face au dollar américain au 16 avril par rapport au 9 avril.

Pour 1 dollar américain, le taux de change s’est fixé à 1985,79 franc congolais le dollar américain à l’indicatif et à 2016,67 franc congolais au parallèle après respectivement 1.983,34  et 2.024,17 FC une semaine plutôt.

La baisse de 2,34% des réserves de changes au 15 avril se chiffrant à 505,82 millions de dollars américains contre 517,94 millions USD au 9 avril. Ce niveau de réserve correspond à huit semaines d’importations des biens et services.

Le secteur minier atteste qu’au cours de la période sous revue les activités minières se sont déroulées normalement sur l’étendue de la République. On a noté une augmentation du volume des exportations minières avec comme conséquence la hausse de 65,1% de la redevance minière constatée et liquidée qui est passée 138.287, 95 dollars américains la semaine dernière à 2.148.744,92 dollars américains la semaine précédente. Le cuivre a repris sa courbe ascendante, et se négocie à 967,90 dollars américains la tonne métrique.

Les Ministres membres du comité de conjoncture économique et le Vice-Gouverneur de la Banque centrale du Congo ont pris part à cette réunion de surveillance de la situation socio-économique du pays.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More