RDC : Le Ministre des Ressources hydrauliques et électricité a procédé à l’installation des mandataires de l’ARE et ANSER

0 251

Le ministre d’État, ministre des Ressources hydrauliques et électricité, Eustache Muhanzi Mubembe a présidé, mardi, la cérémonie d’installation et de présentation des mandataires de l’Autorité de régulation du secteur de l’électricité (A.R.E) et de l’Agence nationale d’électrification et des services énergétiques en milieu rural et péri-urbain (A.N.S.E.R).

L’opérationnalisation de ces deux structures marque un tournant décisif et historique dans la marche de son ministère en général, et dans celui du secteur de l’électricité en particulier, a déclaré le ministre Eustache Muhanzi.

“Aujourd’hui, la RDC se situe à la croisée des chemins, en décidant de changer sa politique énergétique, notamment par la libéralisation du secteur de l’électricité. Ces deux structures, offrent deux avantages majeurs au pays, à savoir d’une part la  possibilité de la libre concurrence, dont devra découler rapidement une croissance de la capacité énergétique nationale, d’autre part, avec l’opérationnalisation de l’Agence nationale de l’électrification et des services énergétiques en milieu rural et péri-urbain,  le fossé en desserte électrique entre les centres urbains des milieux ruraux réduire.”

Pour rappel, l’ANSER est chargée de la promotion, du financement et de la mise en œuvre de la politique générale gouvernementale pour l’électrification des milieux ruraux et périurbain, tandis que l’ARE assure la régulation ainsi que le contrôle et le suivi des activités du secteur de l’électricité.

S’adressant aux nouveaux mandataires, Mme  Sandrine Ngalula et Baby Akwamba Esongo, respectivement directeur général et directeur général adjoint de l’ARE, le ministre Eustache a insisté sur le sens du devoir de sacrifice et d’effort.

Il les a interpellés à plus de rigueur, tout en les conscientisant sur les tâches qui les attendent, ajoutant que leurs missions rentrent dans le cadre de la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), auxquels  la RDC a souscrit  qui  garantit l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes à un coût abordable”, a-t-il conclu.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More