RDC : Le Parlement Européen invite le gouvernement d’enquêter sur les menaces proférées à l’encontre du docteur Denis Mukwege

0 185

Le Parlement Européen est très préoccupé par le grave danger auquel est actuellement confronté le Dr Mukwege, lauréat du Prix Sakharov et du Prix Nobel de la paix, et condamne les menaces de mort proférées récemment à son encontre et à l’encontre de sa famille ainsi que des membres de l’équipe de l’hôpital de Panzi où il exerce.

Le  Parlement exprime sa profonde solidarité et son soutien plein et entier au Dr Mukwege.

“Le Parlement européen prie instamment le gouvernement de la RDC de mener sans tarder une enquête approfondie sur les menaces formulées sur les réseaux sociaux, par téléphone et par des messages directs visant non seulement le Dr Mukwege, mais aussi sa famille et le personnel de l’hôpital de Panzi, comme l’a promis le président Félix Tshisekedi”, a déclaré le communiqué.

Lors de sa session plénière de ce jeudi 17 septembre 2020, le Parlement Européen, a analysé la situation générale des droits de l’homme en République démocratique du Congo (RDC), des violences passées et présentes, à l’issue de laquelle , il a adopté la résolution, qui traite également de cette situation dans le pays.

Depuis juillet dernier, Denis Mukwege a reçu un nombre croissant de menaces sérieuses et répétées en réponse à ses appels réitérés, le même mois, à mettre un terme à l’impunité des auteurs de crimes sexuels et de massacres à Kipupu, Sange et dans la province d’Ituri.

Considérant que la RDC reste confrontée à des violences, des attaques, des meurtres et d’innombrables violations des droits de l’homme perpétrés par des groupes armés nationaux et étrangers, notamment dans l’est du pays et considérant que ces attaques se sont multipliées ces dernières semaines, en particulier à la frontière entre l’Ituri et le Nord-Kivu.

“Les députés européens félicitent le Dr Denis Mukwege pour son courage et pour son engagement de toute une vie à lutter contre l’utilisation de la violence sexuelle en tant qu’arme de guerre et dans les conflits armés, ils soulignent l’importance de la position publique du Dr Mukwege, qu’il maintient depuis plusieurs décennies, en ce qui concerne la dénonciation des violations des droits de l’homme et des atteintes à ces droits commis en RDC.”

Ils saluent également” la décision de l’ONU de rétablir la protection de sa sécurité. Comme promis par le Président Félix Tshisekedi, et appellent le gouvernement de la RDC à mener maintenant sans attendre une enquête sur ces menaces”, affirme la résolution.

Dr Denis Mukwege, gynécologue renommé de la RDC, a consacré la majeure partie de sa vie à mettre un terme à l’utilisation de la violence sexuelle en tant qu’arme de guerre et dans les conflits armés.

En 1999, il a fondé l’hôpital de Panzi à Bukavu pour traiter les victimes de violences sexuelles et sexistes dans l’est de la RDC, où près de 55 000 survivants ont été traités dans l’hôpital de Panzi depuis la date de sa création jusqu’en août 2018.

Le Parlement européen considère que le Dr Mukwege s’exprime depuis longtemps sans détour pour la défense des droits de l’homme, sur la nécessité de rendre des comptes et sur la mise en œuvre des recommandations du rapport des Nations unies sur les droits de l’homme recensant les violations dans la région entre 1993 et 2003.

A cause de son engagement, le Dr Mukwege a échappé de peu à une tentative d’assassinat en octobre 2012, lorsque des hommes en civil armés ont attaqué sa maison à Bukavu, tentative au cours de laquelle son garde du corps a perdu la vie.

Les députés européens soulignent qu’en tant que lauréat du prix Sakharov, le Dr Mukwege a droit au soutien plein et entier du Parlement européen car , le Dr Mukwege est devenu une personnalité publique de premier plan et un symbole international grâce à ses réalisations et aux reconnaissances internationales qu’il a obtenues, ce qui justifie une protection spéciale contre les menaces.

Il sied de rappeler que le Dr Mukwege a reçu le prix Nobel de la paix en 2018 et le prix Sakharov du Parlement européen pour la liberté de l’esprit en 2014 pour avoir consacré sa vie à soigner les victimes de violences sexuelles en RDC.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More