RDC : Le Président Tshisekedi a présidé le conseil de sécurité au Palais de la nation

0 90

Le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a présidé ce jeudi 29 juillet 2021 au Palais de la nation un Conseil de sécurité élargi à certains membres du Gouvernement. Outre ses plus proches collaborateurs, cette réunion a connu aussi la participation du Chef d’état-major général de l’armée, du responsable de l’Agence nationale de renseignements (ANR) ainsi que du Conseiller spécial du Chef de l’État en matière de sécurité.

Cette réunion est la première de cette instance sécuritaire. Elle intervient un mois après la tournée d’inspection du Chef de l’État dans les provinces du Nord Kivu et de l’Ituri sous administration militaire, suite à l’état de siège décrété par le Commandant suprême des forces armées et de la police nationale.

Durant ce périple de 3 semaines dans les deux provinces sous état de siège, le Président de la République Félix Tshisekedi avait procédé à l’évaluation de la situation sécuritaire et promis de «tout mettre en œuvre afin que les FARDC montent en puissance et le gouvernement accorde le bénéfice de l’urgence aux questions sécuritaires».

Le rétablissement de la paix dans les provinces de l’Est du pays est l’une des missions principales assignées au gouvernement de l’union sacrée de la nation.

Au terme de ce conseil de sécurité, le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, M. Kabanda, a souligné les cinq points essentiels ayant fait l’objet des échanges entre le Chef de l’État et les responsables civils et militaires des services de défense et de sécurité, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères ainsi que les ministres de la Défense et du Budget.

Il s’agit de l’adresse du commandant suprême des FARDC et de la PNC ; de l’état de la nation dressé par le commissaire Général de la Police nationale congolaise représentant le vice premier Ministre et Ministre de l’intérieur ; de l’état des relations extérieures présenté par le Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères ; de la situation militaire et de l’état de siège exposés par le Ministre de la défense nationale et anciens combattants ; et enfin, de la Situation opérationnelle par le Chef d’État-major Général des FARDC.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More