RDC :  Le secrétaire général adjoint de l’ONU, Jean Pierre Lacroix reçu par le Président Tshisekedi

0 162

Le secrétaire général adjoint des Nations Unies pour les opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, a été reçu ce mardi 15 décembre 2020, par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à la Cité de l’Union africaine.

Il était essentiellement question de faire le point sur le partenariat entre la République Démocratique du Congo et les Nations Unies, en particulier la Mission de l’organisation des Nations Unies pour la stabilisation du Congo, Monusco. Entre autres sujets, il s’est agi aussi notamment la manière dont la RDC compte relever le défi de la paix à l’Est du pays, défis liés également à la situation socio-économique aggravée par la pandémie du COVID-19.

Le diplomate onusien a remercié le Chef de l’état pour sa disponibilité, sa franche collaboration et son esprit d’ouverture. Il a suivi avec beaucoup d’intérêt les explications du Président Tshisekedi sur la situation politique actuelle en RDC. Jean-Pierre Lacroix a fait remarquer que le Conseil de Sécurité reste unis pour soutenir la Monusco et est favorable à une stratégie graduelle de sortie de la mission onusienne. Un geste qui doit tenir compte de l’évolution de la situation sécuritaire sur terrain afin d’éviter un départ artificiel et déconnecté de la réalité.Tout dépendra des progrès réels et concrets obtenus dans différents domaines impliquant l’ONU.

Tous ces critères seront soumis au Conseil de Sécurité et détermineront sa décision. Les orientations qui seront prises par les autorités congolaises les prochains jours seront déterminantes. Ce sont elles qui déterminent, dans le cadre du partenariat, les priorités qui seront ensuite appuyées par l’ONU dans leur mise en œuvre.

La ville de Goma, dans le Nord Kivu et plusieurs autres zones de conflit sont les prochaines étapes de la visite du Secrétaire général adjoint des Nations Unies en charge du maintien de la paix. Pour Jean-Pierre Lacroix, ce déplacement s’inscrit dans le cadre du réconfort moral du personnel de la Monusco et celui de la population congolaise de l’Est . Leila Zerrougui, Représentante spéciale et chef de la Monusco qui accompagnait Jean-Pierre Lacroix n’a fait aucune déclaration.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More