RDC : L’UDPS a toujours œuvré pour la consolidation de l’unité nationale et ne peut pas cautionner les propos ségrégationnistes

0 121

Dans un communiqué de presse rendu public ce mercredi 04 août 2021, la Présidence de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, “UDPS/TSHISEKEDI” , a condamné fermement les actes inciviques de la profanation de certaines églises catholiques dans le diocèse de Mbuji-Mayi depuis le mois d’avril 2021 et l’attaque du centre Lindonge, siège de l’archevêché de Kinshasa le dimanche 01 Août dernier.

Le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya explique que son parti a toujours œuvré pour la consolidation de l’unité nationale et ne peut pas cautionner les propos ségrégationnistes sur base des tribus et ethnies propagés au sein de la population par des pyromanes.

L’intégralité du communiqué :

La Présidence de l’Union Pour la Démocratie et le Progrès Social, “UDPS/TSHISEKEDI” en sigle, a appris avec consternation ce qui suit :

  1. La profanation de certaines églises catholiques dans le diocèse de Mbuji-Mayi depuis le mois d’avril 2021 consistant au vol des objets liturgiques ;
  2. L’attaque du centre Lindonge, siège de l’archevêché de Kinshasa du dimanche 01 Août 2021 ;
  3. Les attaques criminelles du lundi 02 Août 2021 contre son siège et ses cadres à Gemena dans la province du Nord Ubangi et ;
  4. Les propos tribalistes de certains acteurs politiques mettant en danger l’unité et la cohésion nationale.

Face à ce tableau sombre, L’UDPS/TSHISEKEDI tient à préciser ce qui suit :

  1. L’UDPS n’est ni de près, ni de loin impliquée dans ces événements malheureux qui ont été d’ailleurs condamnés par son Secrétaire Général ;
  2. S’agissant de la profanation des églises catholiques dans le diocèse de Mbuji-Mayi, ces attaques que nous condamnons avec véhémence, ont commencé depuis le mois d’avril dernier, selon le communiqué de l’évêque dudit diocèse, et n’ont aucun lien avec le choix du futur Président de la CENI ou avec un quelconque acte ayant trait au tribalisme comme le font croire certains politiciens ;
  3. L’UDPS en tant que parti politique, s’inspire toujours de l’idéologie de ses pères fondateurs qui prône la lutte non armée et non violente. Elle s’est battue pendant 37 ans contre toutes les dictatures qui se sont succédées dans notre pays en vue de l’instauration d’un État de Droit en République Démocratique du Congo.

Cette vision portée aujourd’hui par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, commence à porter ses fruits. De ce fait, l’UDPS ne peut en aucun cas s’aligner du côté des ennemis de la République qui font l’apologie de la violence et la restriction des libertés individuelles ;

  1. Une fois de plus, l’UDPS condamne fermement les actes inciviques ci-haut énumérés qui sont l’œuvre de ses détracteurs et demande aux autorités compétentes d’ouvrir une enquête au plus vite pour dénicher et sanctionner les auteurs ainsi que les commanditaires de ces forfaits contre notre démocratie pour laquelle elle s’est toujours battue et a consenti beaucoup de sacrifices ;
  2. Il en est de même en ce qui concerne l’attaque criminelle de son siège de Gemena, l’UDPS demande à ses combattants de garder leur calme et aux services de sécurité de la province du Nord Ubangi de retrouver les auteurs de ce crime odieux ;
  3. L’UDPS a toujours œuvré pour la consolidation de l’unité nationale et ne peut pas cautionner les propos ségrégationnistes sur base des tribus et ethnies propagés au sein de la population par des pyromanes. Nous sommes une nation avec près de 450 tribus. Nous disons STOP à l’incitation à la haine tribale ;
  4. De même encore, l’UDPS met en garde toutes les personnes mal intentionnées en mal de positionnement qui utiliseraient ces événements malheureux à des fins politiciennes, dans le seul but de briser la cohésion nationale et troubler l’ordre public en opposant les congolais entre eux. Des sanctions exemplaires devront également être prises contre ce genre d’individus ;
  5. L’UDPS invite toutes les combattantes et combattants ainsi que toute la population congolaise à la vigilance, au calme, de ne pas céder ni aux intimidations ni aux provocations, et de se tenir prêts à barrer la route aux ennemis de la paix et de l’État de Droit dans notre pays.

 

 

 

Le Hautpanel

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More