RDC : L’UDPS invite la majorité artificielle du FCC à reconsidérer sa démarche et recommande à la société civile de convoquer leurs assises afin de désigner , à la lumière du jour, les trois candidats devant les représenter à la Plénière de la CENI

0 210

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social , UDPS/TSHISEKEDI, a clairement défini sa stratégie dans une déclaration politique de ce vendredi 03 Juillet 2020, visant à mettre en échec l’entérinement de Ronsard MALONDA, à la tête de la Commission électorale nationale indépendante , CENI ainsi que les propositions de lois de MINAKU et SAKATA, sur la reforme judiciaire.

A cet effet, l’UDPS a rejeté catégoriquement cette procédure hasardeuse orchestrée par le FCC pour faire passer son candidat en lieu et place de la société civile, faisant croire à l’opinion publique que l’UDPS venait de troquer cet entérinement contre les propositions des lois de MINAKU et SAKATA.

L’UDPS dénonce, par ailleurs, l’attitude malicieuse et répétitive du FCC consistant à créer des crises institutionnelles artificielles au pays afin d’opérer en sourdine des passages en force dans les dossiers qui nécessitent un consensus national.

Par conséquent, l’UDPS appelle ses combattantes et combattants ainsi que toutes les forces vives engagées pour la tenue des élections véritablement démocratiques en RDC à une grande mobilisation  pour une marche pacifique de protestation qu’elle organisera le Jeudi 09 Juillet 2020, dans le strict respect des gestes-barrière à la COVID-19.

Voici l’intégralité de la déclaration Politique :

L’Union pour la démocratie et progrès social , UDPS/TSHISEKEDI, a appris que l’Assemblée nationale venait au cours de sa plénière de ce jeudi 02 Juillet 2020 d’entériner , dans une cacophonie totale , le choix de Ronsard MALONDA, prétendument candidat des confessions religieuses, comme candidat président de la CENI.

L’UDPS rejette catégoriquement cette procédure hasardeuse orchestrée par le FCC pour faire passer son candidat en lieu et place de la société civile, faisant croire à l’opinion publique que l’UDPS venait de troquer cet entérinement  contre les propositions des lois de MINAKU ET SAKATA.

L’UDPS dénonce l’attitude malicieuse et répétitive du FCC consistant à créer des crises institutionnelles artificielles au pays afin d’opérer en sourdine des passages en force dans les dossiers qui nécessitent un consensus national.

L’UDPS estime à bon droit que l’examen du rapport de la CENI sur le processus finissant déposé au bureau de l’assemblée nationale ainsi que les reformes idoines sur le processus électoral s’imposent avant la désignation de nouveaux animateurs.

L’UDPS rappelle que la reforme  de la CENI de 2013 prévoit 13 membres de Plénière , dont 3 de la composante société civile, comprenant en son sein trois sous composantes à savoir :  les confessions religieuses, les organisations féminines de defense  des droits de la femme, ainsi que les organisations d’éducation civique et électorale.

L’UDPS constate que Monsieur Ronsard MALONDA est contesté par les confessions religieuses dont il serait l’émanation notamment les catholiques , les protestants  et les Kimbanguistes qui dénoncent les irrégularités autour de la désignation de ce candidat.

L’UDPS estime que la démocratie véritable respire au travers des élections libres, démocratiques, transparentes et apaisées  qui ne peuvent être possibles qu’avec une CENI composée de personnalités dignes, intègres et irréprochables bénéficiant de la confiance de tous.

Au regard  de cette procédure suspecte illégale orchestrée par le FCC , l’UDPS invite la majorité artificielle du FCC à reconsidérer sa démarche et recommande à la société civile en général et à ses sous composantes en particulier , de convoquer leurs assises afin de désigner , à la lumière du jour , les trois candidats devant les représenter à la Plénière de la CENI.

L’UDPS prévient que le FCC sera seul responsable des conséquences malheureuses que provoquerait sa démarche cavalière.

Par conséquent, l’UDPS appelle ses combattantes et combattants ainsi que toutes les forces vives engagées pour la tenue des élections véritablement démocratiques en RDC à une grande mobilisation  pour une marche pacifique de protestation qu’elle organisera le Jeudi 09 Juillet 2020, dans le strict respect des gestes-barrière à la COVID-19.

 

Fait à Kinshasa , le 03 Juillet 2020

Honorable Jean Marc KABUND –A- KABUND

Président a.i

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort Çanakkale mutlu son Tekirdağ mutlu son Antalya mutlu son Ankara mutlu son Samsun mutlu son Bursa mutlu son Konya mutlu son Balıkesir mutlu son İzmir mutlu son İstanbul mutlu son Hatay mutlu son Diyarbakır mutlu son