RDC : Patrick Muyaya appelle les journalistes à accompagner les FARDC dans l’éradication des forces négatives à l’Est

0 47

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de la liberté de la presse, lundi 03 mai 2021, le ministre national de la communication et médias, Patrick Muyaya s’est largement attelé sur le rôle du journaliste en cette période où les forces négatives ont élu domicile dans une partie du pays, plus précisément à l’est de la République Démocratique du Congo.

Outre la déontologie du journaliste, le patron de la communication et médias en RDC, a tenu à appeler les journalistes à apporter leur contribution dans le processus d’éradication de ces forces négatives qui est sans doute “l’accompagnement de Forces de sécurité et de l’ordre dans la matérialisation de l’État de siège”.

« Je ne saurai clore mon propos sans aborder la question de l’état de siège pour lequel nous attendons les détails qui seront définies par Ordonnance Présidentielle. A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle.

Ça fait plus de 20 ans que nos populations de l’Est sont décimées, que l’autorité de l’État est affaiblie et bafouée. Cela ne peut plus continuer. Le moment venu, nous aurons le temps d’y revenir. Mais je voudrais ici attirer l’attention des professionnelles des médias que l’exercice de votre métier ne vous exonère pas de votre devoir patriotique de soutenir nos Forces armées et notre Police. Nous devons privilégier la cohésion et les médias sont les vecteurs dont on a besoin en ce moment pour y arriver. Nos frères des provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri où se déploiera cet état de siège ne devraient pas se sentir seuls et isolés. Nous avons tous un devoir de solidarité et de soutien à leur endroit. Et les médias ont aussi la mission d’accompagner cet effort de cohésion», a déclaré le ministre de la communication et médias, Patrick  Muyaya.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More