RDC : Pour l’ACAJ, la condamnation de Willy Bakonga et de son fils pour blanchiment des capitaux est un avertissement pour décourager cette activité criminelle

0 58

L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), a salué ce vendredi 30 avril 2021, la condamnation de Monsieur Willy Bakonga et de son fils, respectivement à 3 ans et 6 mois de prison ferme, pour blanchiment des capitaux.

Selon l’avocat et défenseur des Droits de l’Homme, Georges Kapiamba, « Cette condamnation constitue un avertissement lancé à toute personne qui serait tentée de se livrer à la même activité criminelle, de s’abstenir. »

Pour rappel, l’ancien ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga a été condamné ce jeudi 28 avril à 3 ans de servitude pénale principale par le parquet général près la cour de cassation, dans une procédure de flagrance avec son fils, qui a écopé à son tour de six mois de prison.  Les juges ont ordonné son arrestation immédiate, car accusé de blanchiment des capitaux.

Willy Bakonga avait été interpellé au Congo-Brazzaville le 20 Avril dernier et il a été extradé à Kinshasa le mercredi 28 avril 2021.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More