RDC : Pour les funérailles, Félix Tshisekedi maintient les dispositifs actuels et doivent être de strictes applications

0 207

Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a annoncé ce mardi 21Juillet 2020, dans la soirée, la fin de l’État d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire national.

Toutefois pour les funérailles, Félix Tshisekedi a maintenu les dispositifs actuels qui consistent à interdire l’organisation des deuils dans les salles et les domiciles. Les dépouilles mortelles seront conduites directement de la morgue jusqu’au lieu d’inhumation et en nombre restreint d’accompagnateurs, a-t-il dit , avant de préciser qu’ils doivent être de strictes applications.

Dans ce contexte, le Président de la République précise que les modalités pratiques de reprise dans différents secteurs seront déterminées par les autorités nationales, provinciales et locales compétentes.

S’agissant des mesures sanitaires qui doivent impérativement accompagnées la reprise :

Le Président Tshisekedi a rappelé la nécessité d’observer partout et en tout temps les mesures barrières ci-après :

-La mise en place de disposition du contrôle en chaque entrée impliquant la prise de température ;

-Le lavage des mains et ou l’application de gel hydroalcoolique ;

-Port correct et obligatoire des masques dans les lieux publics ;

-Respects de la distanciation physiques ;

Le contrôle et le suivi de l’état de santé du personnel public et privé ;

-Ainsi que la décontamination et la désinfection régulière  des lieux d’activités

Il a par ailleurs, instruit le gouvernement de la République et les services habiletés de prendre les dispositions nécessaires y afférentes.

Pour rappel,  Félix Tshisekedi avait décrété l’état d’urgence sanitaire en RDC depuis le 24 mars 2020, en raison de la propagation du Coronavirus.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More