RDC /Procès Rossy Mukendi : L’affaire renvoyée au 8 mars prochain

0 110

Le procès de l’activiste pro-démocratie Rossy Mukendi Tshimanga, tué lors d’une marche pacifique organisée par le Comité Laïc de Coordination (CLC) en 2018, est poursuivi ce lundi 1er mars 2021, devant le tribunal militaire de Garnison de Kinshasa- Matete avec une nouvelle audience de la cause opposant le ministère public et les parties civiles contre le brigadier en chef Gérard Tokis Nkumbo, présumé auteur de l’assassinat de Rossy Mukendi.

Lors des débats, le président de la composition a reconnu que les procès-verbaux (PV) des audiences antérieures avaient un sérieux problème de fond et de forme. C’est ainsi qu’il a renvoyé la cause au 8 mars prochain pour l’harmonisation par le greffier de ces feuilles d’audiences.

Cette remise a été sollicitée par les parties civiles et appuyée par le ministère public dans le but de permettre à la nouvelle composition des juges d’avoir toute la lumière sur ce dossier.

Rappelons que dans les deux plaintes déposées à l’auditorat Général des FARDC en juin et en septembre 2018, la famille de Feu Rossy Mukendi avait traduit en justice notamment, le chef de la police de Kinshasa Général Sylvano Kasongo, le commissaire supérieur adjoint Pierrot Mwana Mputu,  ainsi que le bourgmestre de la commune de Ngaba.  Ces derniers ont été accusés pour plusieurs griefs dont l’assassinat de Rossy Mukendi Tshimanga, association des malfaiteurs et recèle des armes et effets du crime.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More