RDC : Sama Lukonde a expliqué la vision de son gouvernement aux chefs des confessions religieuses

0 122

La vision et les priorités du nouveau gouvernement du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ont été expliquées aux chefs des confessions religieuses de la République démocratique du Congo,  mardi 09 Mars 2021 au Fleuve Congo Hôtel à Kinshasa.

Sama Lukonde a fait part à ses hôtes de sa vision pour conduire le premier gouvernement de l’union sacrée de la nation qu’il appelle désormais “gouvernement warriors”.

A cet effet, il ressort de ces échanges une convergence de vues sur les priorités du prochain gouvernement.

«Le Premier ministre a invité les chefs des confessions religieuses pour partager avec eux la vision de la gouvernance qu’il veut mettre en place. Il nous a parlé du profil des personnes, de la taille et des caractéristiques du Gouvernement. Je vous assure que ce sont les mêmes choses que les chefs des confessions religieuses ont mis dans leur mémo. Sur ce point, il y a une convergence de vues», a déclaré à la presse l’Abbé Donatien Nshole qui parlait au nom de ses pairs.

Selon le secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), le Premier ministre s’est dit ouvert même aux interpellations des ministres au cas où un membre de son gouvernement n’allait pas sur le droit chemin. «C’était un entretien cordial», a affirmé l’abbé Donatien Nshole

Dans leur mémorandum déposé au formateur du Gouvernement, les représentants des confessions religieuses  ont insisté principalement sur le social de la population mais aussi sur l’éthique tant des dirigeants que de la population.

«Nous avons insisté sur le social de la population et sur l’éthique. Sans l’éthique, le social ne serait pas amélioré. Nous lui avons demandé de faire la différence. Il est jeune. Il doit mettre sa jeunesse au service de la population. Qu’il marque le pays qui est essoufflé. Et qu’il apporte un souffle nouveau », a ajouté l’abbé Donatien Nshole avant de reconnaitre que « la  situation dans le pays est complexe».

Pour le succès du prochain Gouvernement, les chefs des confessions religieuses estiment que chacun devrait amener sa part.

«Les concitoyens ont une grande contribution à apporter aussi pour la réussite de la mission confiée au Premier ministre. Les pasteurs ne peuvent qu’encourager leur brebis à être dociles, à suivre les directives données par la hiérarchie et à contribuer à mettre aussi l’éthique en pratique», a-t-il dit.

Auparavant, le Premier ministre Sama Lukonde avait échangé, en tête-à-tête, avec le cardinal Fridolin Ambongo, Archevêque métropolitain de Kinshasa.

Le chef de l’église catholique en RDC a, lui aussi, insisté sur «la compétence et l’éthique» dans la composition de l’équipe gouvernementale de Sama Lukonde.  Il faut prendre des gens qui méritent. Il faut des gens qui ont la compétence et qui vont donner espoir au peuple, a dit le cardinal Fridolin Ambongo parlant des candidats ministrables.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More