RDC : Scandale à l’OCC, l’IGF met à nu la mauvaise gestion et les détournements de fonds publics

0 118

L’inspection Générale des finances (IGF) a rendu publics les rapports de sa mission de contrôle de gestion effectuée au sein de l’Office Congolais de contrôle (OCC), à travers une lettre adressée aux responsables de cette société.

Les conclusions de ladite mission démontrent la mauvaise gestion et les détournements de fonds publics alloués à cette entreprise du portefeuille de l’État, notamment :

•” Détournement présumé des frais de fonctionnement de 820 180 330 CDF alloués au Conseil d’Administration par le président du Conseil d’Administration M. Tshisumpa Tshiakatumba ;

•Octroi des prêts non remboursés des mandataires publics pour 154 052 706 CDF ;

•Paiement en toute illégalité des loyers de Madame le Directeur Général Adjoint pour 108 200 USD en dépit des avantages de logement lui octroyés régulièrement ;

•Paiement des primes et collations irrégulières au personnel d’appoint du Conseil d’Administration et aux Mandataires publics pour un total de 5 497 317 193 CDF dont 1 683 550 317 CDF aux Mandataires publics (DG et DGA) ;

•Paiement irrégulier et abusif des primes et collations au personnel pour un total de 42 710 787 025 CDF (primes extra time) ;

•Paiement des primes de bonification de fin d’année de l’ordre de 1 037 927 USD pour une entreprise totalement déficitaire ;

•Perte de change due à des opérations de conversion de Francs congolais en dollars américains pour des prêts bancaires obtenus se chiffrant à à un total de 13 277 422 USD pour les exercices 2018, 2019 et 2020;

•Détournement présumé des fonds matérialisé par des virements banques-caisses non réceptionnés pour un total de 9 168 538 852 CDF ;

•Mise à disposition des fonds non justifiés jusqu’à la fin de la mission de 61 098 425 213 CDF dont 19 219 408 351, 98 CDF au profit des Agents ;

•Signature des contrats d’abonnements judiciaires avec plus de 20 cabinets d’avocats sans commune mesure avec la situation financière de l’entreprise ;

•Existence de plus de 1000 comptes bancaires dont plusieurs sont inactifs entraînent des charges financières inutiles ;

•Paiement en trop de 991 780 USD sur le marché d’acquisition des véhicules de service en 2019 ;

•Les recettes constatées au guichet unique de 1 618 726 791 CDF n’ont pas été retracés en comptabilité ;

• Le recrutement de 130 Nouvelles Unités sans commune mesure avec le cadre organique et sans respect de la procédure en la matière. L’Office Congolais de Contrôle emploie actuellement 5 266 Agents, ” écrivent les inspecteurs généraux des finances aux responsables de l’Office Congolais de Contrôle.

Et de signaler : “Les recommandations seront transmises ultérieurement aux responsables de l’OCC”.

 

 

 

Jude Kadima / Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More