RDC : Selon la Banque Mondiale, la dissolution du Fonds social pour la RDC n’est pas conforme aux accords juridiques

La Banque Mondiale (BM) a réagi à la suite de la dissolution par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, du Fonds social pour la Répubique Démocratique du Congo, à travers une ordonnance présidentielle.

Dans une correspondance transmise aux autorités congolaises, la BM affirme que cette mesure n’est pas conforme aux accords juridiques. Elle explique que « Conformément aux dispositions de différents accords juridiques qui nous lient, l’organisation dissout était l’entité chargée de l’exécution de 3 projets d’une enveloppe totale de 1,04 milliard de dollars américains, à savoir le projet de prévention et des réponses aux violences basées sur le genre (PRVBG) pour 100 millions de dollars américains, le projet de stabilisation de l’Est de la RDC (STEP) pour la paix pour 695 millions de dollars américains et le projet de stabilisation et de relèvement de l’Est (STAR Est) pour 250 millions de dollars américains ».

La Banque Mondiale qui constate que plus de 600.000 bénéficiaires seront directement impactés par cette dissolution, dit qu’il aurait fallu des échanges préalables.

 

 

Le Hautpanel

1 Comment
  1. Alison says

    la RDC est un État souverain et la décision prise par ses autorités est bonne pour la République si on mettait ces 1,4 milliards dans des projets d’infrastructures routières plusieurs routes seraient réhabilitées
    BM Vos argent envoie le en Ukraine

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More