RDC : Un budget de 6 millions USD pour célébrer le premier anniversaire de l’alternance

0 468

A l’approche du premier anniversaire de la fête de l’alternance qui sera célébrée, le 24 Janvier 2020, rappelant la passation pacifique et civilisée de pouvoir entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi,  président actuel de la République démocratique du Congo, les décors sont plantés pour graver à jamais cette journée dans la mémoire de tous les congolais.

Le ministre près le Chef de l’État et président du comité d’organisation, André Kabanda Kana, a annoncé que le gouvernement congolais a décidé d’affecter un budget prévisionnel estimé à 6 millions de dollars américains pour le bon déroulement de cet événement.

Cette décision de commémorer la fête de l’alternance en RDC, émane de la 13 réunion ordinaire du conseil des ministres tenue vendredi 07 décembre dernier,  qui avait insisté sur le projet d’institutionnalisation de cette journée historique afin de la pérenniser.

Pour bien l’organiser, sept commissions ont été mises en place pour la conduite de cette campagne.

Sept commissions de travail dans lesquelles font partie des experts pour la réussite de cette campagne. Leurs travaux sont supervisés par un président et quatre vice-présidents qui sont tous membres du Gouvernement.

L’on retrouve dans ce comité d’organisation chapeauté par André Kabanda, la ministre d’Etat au Genre, Famille et Enfant, Béatrice Lomeya (1er Vice-président) ; le ministre près le Premier ministre, Jacqueline Penge Sanganyoi (2ème vice- président) ; le vice-ministre du Budget, Félix Momat Kitengie (3ème vice- président) ; le vice-ministre des Finances, Junior Mata M’elanga (4ème vice- président).

Le Secrétariat technique est assuré par le ministre délégué en charge des personnes vivant avec handicap, Irène Esambo.

Une équipe d’experts accompagnent les sept commissions pour des tâches exactes. Il s’agit de la commission Construction du monument de la démocratie et activité culturelle dirigée par le vice-ministre de la Culture et des arts. Celle de la Sensibilisation, Citoyenneté et démocratie conduit par le ministre de la Jeunesse et initiation nouvelle citoyenneté, Eraston Kambale Tsongo. Aussi, la commission Relations publiques et sponsoring et mise en œuvre de la stratégie de communication dont la tâche a été confiée au vice-ministre de la Formation professionnelle, Germain Kambinga. La Gestion des invités de marque sera coordonnée par le vice-ministre des Affaires étrangères et des congolais de l’Etranger, Raymond Tchedya Patay. Le ministre des Sports, Marcel Mbayo Kitengie se chargera des Activités sportives. La commission Sociale et assistance technique est dirigée par le ministre aux affaires sociales secondé par la vice-ministre du Genre, Famille et Enfant. Enfin, la Sécurité et Problématique de la santé est pilotée par le vice-ministre de l’Intérieur et son collègue de la Santé.

Par ailleurs, le ministre près le Président de la République a tenu à éclaircir le caractère que devrait avoir cette commémoration :

« Ce jour n’est donc pas un jour de fête au sens courant du terme. Nous marquons ensemble une date, une histoire, la nôtre. Nous saluons ensemble notre détermination à œuvrer instamment et en toute circonstance pour la démocratie et la paix au service du développement. »

Selon lui, il s’agit pour le peuple congolais d’intégrer sa propre histoire, d’en magnifier les hauts faits, d’en proposer fièrement le modèle en Afrique et au Monde.

Ainsi donc, les organisateurs insistent sur la symbolique de l’évènement. « Le souhait de son Excellence Monsieur le Président de la République ainsi que du gouvernement, est que ce qui s’est passé le 24 janvier 2019, soit un symbole puissant qui porte. Un modèle qui instruit les générations présentes. Et instruira celles à venir », a poursuivi André Kabanda.

Un montant de 6 millions USD sera alloué à cet évènement par le gouvernement et différents sponsors, a affirmé le ministre près le Président de la République.

Mais ce budget prévisionnel est rapidement critiqué par la population congolaise qui estime que le pays a plusieurs chantiers prioritaires dans lesquels ce montant de 6 millions USD , peut servir plutôt que le dépenser juste pour une partie de jouissance inopportune.

Le Hautpanel/ Pax Nkembo

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More