RDC : Un déficit de 182 milliards CDF enregistré à la clôture des opérations financières de l’État à fin juillet 2020

0 288

Les opérations financières de l’État, en ce qui concerne les finances publiques se sont clôturées à fin juillet 2020 avec un déficit de 182 milliards CDF (cent quatre-vingt-deux milliards de francs congolais), résultant d’un niveau des recettes de l’ordre de 604,3 milliards CDF et celui des dépenses de 786,3 milliards CDF, a indiqué le Comité de politique monétaire réuni vendredi 14 août 2020, sous la direction du gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC), Déogratias Mutombo.

Le comité de politique monétaire indique que ce déficit a été entièrement financé par les émissions des bons du Trésor pour 23,7 milliards CDF, ainsi que par une quotité des ressources provenant de l’appui budgétaire du fonds monétaire international (FMI), soit 158,2 milliards CDF.

En rythme annuel, le taux d’inflation apparait avec une légère accélération en juillet, soit 2,95% venant de 2,55% le mois précédent, sur fonds notamment du déficit de l’offre des biens dans un contexte de sortie des mesures de confinement, aussi bien sur le plan externe qu’interne. En cumul et en glissement annuel, l’inflation a atteint respectivement 12,31% et 14,59% , note la source.

Concernant le taux directeur, le comité de politique monétaire a décidé de resserrer davantage son dispositif de la politique monétaire, à travers le relèvement du taux directeur à 18,5% venant de 7,5%. Quant aux coefficients de la réserve obligatoire, ils sont maintenus inchangés, soit à 13% sur les dépôts en devises à vue et à 12% sur ceux en devises à terme et à 0,0% pour les dépôts en monnaie nationale toutes maturités confondues.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More