Réhabilitation et modernisation du port de Kalemie : Le FPI et la société chinoise “Gezhuba international engineering” signent un contrat

0 72

C’est depuis le Jeudi 1er avril 2021, que le Fonds pour la promotion de l’industrie et la société chinoise «Gezhuba international engineering» ont signé le contrat portant sur la réhabilitation et la modernisation du port de Kalemie, dans la province de Tanganyika pour un montant estimé à 126.000.000 USD (cent vingt-six millions de dollars américains) , en présence du ministre sortant de l’industrie.

Pour le ministre sortant de l’Industrie, Julien Palulu Kahongya, la réhabilitation de ce port va, à coup sûr,  renforcer et favoriser la connectivité entre la République démocratique du Congo (RDC), l’Afrique de l’Est et Australe, ajoutant que ce contrat s’inscrit dans le cadre du programme du Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans son volet ayant trait à la connectivité des provinces.

« Au niveau interne, le port de Kalemie va faciliter la réduction de la distance entre la RDC et le port de Dar-es-lam. La réhabilitation de ce port aura un impact majeur sur l’économie et va impacter sur les prix des différents produits », a souligné Julien Paluku, avant d’indiquer que cette ouvrage permettra, en plus, l’espace Katanga, à s’ouvrir à neuf autres provinces, ce qui pourra permettre également de penser, dans le futur, à la construction des chemins des fers et à la réhabilitation des routes dans cette contrée.

Il a appelé les parties signataires de passer au concret le plus vite possible. « Il ne faudrait pas que les congolais nous demandent, dans les prochains jours, où nous en sommes avec le projet. Que les travaux commencent le plus urgemment possible », a-t-il insisté.

Le directeur général du FPI, Patrice Kitebi, a pour sa part, indiqué que les aménagements contenus dans le contrat, permettront de créer de bonnes conditions pour l’accostage des bateaux de plus de 4.000 (quatre mille) tonnes. En plus, a-t-il ajouté, le contrat signé comprend des projets à trois composantes principales à savoir, la réhabilitation du port ; la construction du siège du FPI ainsi que le déménagement du port militaire.

De son côté, M. Shi Guodong, directeur commercial du groupe,  Gezhuba CGGINTL, a promis tout en rassurant que sa société dispose d’une expertise avérée dans la construction de ports, va réaliser sa part du contrat.

CGGTINTL est une entreprise chinoise qui a fait ses preuves dans le monde avec près de 8.000 (huit mille) ouvrages, dont le barrage de 3 gorges à Yangzi Jiang, situé dans la province du Hubei. Genzhuba  est classée dans le top 5 des entreprises chinoises dans les domaines des ports, aéroports et bâtiments résidentiels.

Le ministre sortant des transports et voies de Communications, Didier Mazenga, le ministre provincial des Infrastructures et travaux publics et reconstruction ITPR du Tanganyika, les responsables de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC) et quelques Conseillers principaux du Chef de l’État, ont assisté à la cérémonie de signature dudit contrat.

Pour rappel, le port de Kalemie a été construit en 1931, il totalise à ce jour 90 ans et n’a été réhabilité qu’une seule fois, en 1951.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More