Renvoi de l’affaire Kamerhe au 21 août prochain : “Les avocats de la République refusent de comparaître volontairement”, selon Me Jean-Marie Kabengele

0 218

Ce nouveau renvoi de l’affaire Kamerhe au 21 août prochain, a sonné comme un refus des avocats de la République  de comparaître volontairement, dans ce procès en appel opposant les prévenus Vital Kamerhe et consorts au ministère public.

Alors que le procès en appel était initialement prévu le 24 juillet dernier devant la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, puis renvoyé au 07 août 2020, pour irrégularité de la saisine, l’un des avocats du Directeur de cabinet du Chef de l’État et président national de l’Union pour la nation congolaise (UNC), souligne que la République a relevé une fois de plus des irrégularités dans la saisine.

«Oui, au 21 août. La procédure n’a pas été bien faite à l’égard de la République dont les avocats refusent de comparaître volontairement», selon Me Jean-Marie Kabengele.

L’audience du vendredi, n’a duré que quelques minutes avant son ajournement au 21 août.

Pour rappel, le président de l’UNC, Vital Kamerhe, a été condamné au premier degré par le Tribunal de grande instance de Kinshasa/gombe à 20 ans des travaux forcés et 10 ans d’inéligibilité pour détournement et blanchiment d’argent dans le cadre de la construction des maisons préfabriquées , dans le programme d’urgence de 100 jours du Chef de l’État. Il est donc détenu à la prison centrale de Makala à Kinshasa depuis avril dernier.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More