Retrait des troupes zambiennes de la RDC : “L’opération commence par des procédures administratives et diplomatiques” selon Jolino Makelele

0 269

Face à la presse ce lundi 27 juillet 2020, le ministre d’État, ministre de la Communication et des médias, Jolino Makelele, a révélé qu’une commission a été mise sur pied par la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), pour superviser le retrait effectif des troupes militaires zambiennes du sol congolais.

Selon le porte-parole du Gouvernement, l’opération commence par des procédures administratives et diplomatiques avant le retrait effectif des troupes.

«Il y a une commission qui a été mise sur pied par la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC),  pour superviser toute l’opération. L’effectivité du retrait pose un problème logistique», a déclaré le porte-parole du gouvernement. Avant d’ajouter qu’«Elle commence par des procédures administratives et diplomatiques. Donc, ce n’est pas le jour où on décrète que les troupes vont quitter dans 7 jours, qu’elles vont quitter dans les 7 jours, il y a des notifications diplomatiques. Mais le délai qu’on leur a accordé, ce sera 7 jours. Ça peut être à partir de la décision… jusqu’au moment où on notifie aux parties officiellement les décisions».

Jolino Makelele s’est satisfait de savoir que la SADC ait décidé que les territoires occupés par les troupes zambiennes appartiennent à la RDC.

«Le plus important pour la RDC, ce que la SADC ait pu décider que les frontières telles qu’elles existaient doivent être intangibles. Et que la partie occupée par la Zambie était bien une partie congolaise. À partir de ce moment là, il y aura plus des velléités de conquête de nos territoires par les Zambiens. C’est plutôt un bon signe ».

Pour rappel, le ministre de la Défense Aimé Ngoie Mukena avait annoncé aux membres du conseil des ministres vendredi dernier que la SADC avait décidé de l’évacuation des troupes zambiennes des territoires de Kibanga et Kalubamba situés dans la province du Tanganyika, en RDC dans les 7 prochains jours.

C’est depuis le 15 mars dernier que les militaires zambiens avaient illégalement investi certaines localités de la RDC et y avaient hissé leur drapeau après avoir descendu celui de la RDC.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More