Réussite totale pour le méga meeting de Martin Fayulu et d’Adolphe Muzito à Sainte Thérèse

0 132

C’était une démonstration de force et de puissance pour la coalition “Lamuka”, lors du méga meeting tenu ce samedi 9 Octobre 2021 à la place Sainte Thérèse dans la Commune de Ndjili, à Kinshasa.

Le tandem Martin Fayulu et Adolphe Muzito , a drainé une foule on ne peut plus nombreuse alors que beaucoup des gens ne leur donnait pas la chance.

Au cours de ce meeting de vérité , Martin Fayulu et Adolphe Muzito ont clairement démontré que le régime en place ne travaille pas pour l’intérêt du peuple congolais mais plutôt pour leur propre compte.

Martin Fayulu qui a reçu le bâton de commandement du présidium de Lamuka, a fait savoir que « Ce pays est colonisé , je le dis , je l’assume et je prends mes responsabilités».

Le Président de l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (Ecidé), le soldat du peuple , Martin Fayulu a stigmatisé la gestion du locataire du Palais de la Nation.

Il estime que Félix Tshisekedi a instauré l’état de siège pour chercher comment piller les minerais et les ressources du pays. En gros , cette décision est une distraction.

Martin Fayulu a rappelé à l’audience le discours du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi prononcé à New -York (États-Unis), en soulignant , ” l’état de siège instauré depuis mai dernier dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu ne sera levé que  quand les circonstances qui l’ont motivé disparaîtront”, avait-il indiqué.

Sur un autre point, Fayulu a demandé à l’Inspection Générale des Finances (IGF) de se prononcer sur l’affaire du Registre des Appareils Mobiles (RAM) , une taxe totalement rejetée par la population congolaise, mais qui est jusqu’à présent en vigueur.

« Où sont passés les 267 millions où sont passés les 15 millions des pétroliers, plus de 400 millions USD des 100 jours … » S’interroge t-il.

Les leaders de Lamuka refusent catégoriquement le glissement qui pointe à l’horizon, ainsi que la fraude électorale, un phénomène caractérisé dans notre cher pays.

A cet effet,  le présidium de Lamuka dirigé par Martin Fayulu a annoncé l’organisation d’une marche pacifique pour le 16 octobre prochain pour dire “Non à la politisation de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI)”.

Pour rappel, Martin Fayulu a toujours réclamé sa victoire au scrutin de 2018 qui a couronné le Président de la République Félix Tshisekedi vainqueur. Depuis lors , Fayulu a accepté de mener son combat dans l’opposition.

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More