Royaume-Uni : Boris Johnson démissionne de son poste de Premier ministre

0 180

Boris Johnson a démissionné, ce jeudi 7 Juillet 2022, de son poste de chef du parti conservateur britannique et de Premier ministre du Royaume-Uni, conduisant ainsi à l’élection d’un nouveau chef du gouvernement.

« C’est maintenant clairement la volonté du parti conservateur parlementaire qu’il y ait un nouveau chef de ce parti et donc un nouveau Premier ministre et je suis d’accord avec Sir Graham Brady.

Le président de nos députés d’arrière-ban que le processus de choix de ce nouveau chef devrait commencer maintenant et le calendrier sera annoncé la semaine prochaine. Et j’ai nommé aujourd’hui un cabinet pour servir, comme je le ferai, jusqu’à ce qu’un nouveau chef soit en place donc je veux dire aux millions de personnes qui ont voté pour nous en 2019, dont beaucoup ont voté conservateur pour la première fois », a déclaré Boris Johnson

Le chef du gouvernement britannique Boris Johnson 58 ans, a été fortement fragilisé ces derniers temps, après une série de démissions de son équipe gouvernementale pour protester contre son leadership, mais qu’il resterait Premier ministre jusqu’à ce qu’un remplaçant soit trouvé.

Selon les médias internationaux, le calendrier pour l’élection à la direction des conservateurs sera annoncé la semaine prochaine. L’élection aura lieu au cours de l’été et le vainqueur remplacera Johnson par la conférence annuelle du parti début octobre.

« Merci pour ce mandat incroyable. La plus grande majorité conservatrice depuis 1987. La plus grande part du vote depuis 1979 et la raison pour laquelle je me suis tant battu ces derniers jours pour continuer à remplir ce mandat en personne n’était pas juste parce que je voulais le faire.

Mais parce que je sentais que c’était mon travail, mon devoir, mon obligation envers vous de continuer à faire ce que nous avons promis en 2019 et bien sûr, je suis immensément fier des réalisations de ce gouvernement de concrétiser le Brexit et de régler nos relations avec le continent après un demi-siècle, récupérer le pouvoir pour ce pays de faire ses propres lois au parlement nous faire traverser la pandémie offrant le déploiement de vaccins le plus rapide en Europe, la sortie la plus rapide du confinement et au cours des derniers mois, il a mené l’Occident à résister à l’agression de Poutine en Ukraine», a déclaré Boris Johnson.

Et d’ajouter : «Et j’ai essayé ces derniers jours de persuader mes collègues qu’il serait farfelu de changer de gouvernement quand nous livrons autant et alors que nous avons un mandat aussi vaste et que nous n’avons en fait qu’une poignée de points de retard dans les sondages, même à moyen terme après pas mal de mois de luge assez acharnée.

Et quand la scène économique est si difficile au niveau national et international et je regrette de ne pas avoir réussi dans ces arguments et bien sûr c’est pénible de ne pas pouvoir voir à travers tant d’idées et de projets moi-même, mais comme nous l’avons vu à Westminster, le troupeau est puissant et quand le troupeau bouge, il bouge et et mes amis en politique personne n’est absolument indispensable.

Et notre système brillant et darwinien produira un autre dirigeant tout aussi déterminé à faire avancer ce pays dans les moments difficiles ».

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More