Russie :  Bachar al-Assad fait le point de la coopération russo-syrienne avec Vladimir Poutine

0 165

Le Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine a eu des entretiens avec le président de la République arabe de Syrie Bachar al-Assad, ce lundi 13 Septembre 2021, au Kremlin, en Russie.

Les deux chefs de l’État ont fait un état des lieux de la situation de coopération entre les deux pays.

«Je suis très heureux de vous accueillir à nouveau à Moscou. Et tout d’abord, je voudrais vous féliciter pour Et, bien sûr, dans un format personnel avec un très bon résultat à l’élection présidentielle. Les résultats indiquent que les gens vous font confiance et, malgré toutes les difficultés des années précédentes et les tragédies des années précédentes, ils associent toujours le processus de récupération et de retour à la vie normale avec vous.

Je sais que vous faites beaucoup pour cela, y compris pour établir un dialogue avec vos opposants politiques. J’espère vraiment que ce processus va se poursuivre. Seule la consolidation de toutes les forces en Syrie permettra au pays de se remettre sur pied et d’entamer un développement progressif, en allant de l’avant.

Mais beaucoup a été fait pour cela. Nos efforts conjoints ont libéré le territoire principal et écrasant de la République syrienne. Les terroristes ont subi des dommages très graves et importants, et le gouvernement syrien, dirigé par vous, contrôle 90 % du territoire.

Le problème principal, à mon avis, c’est qu’après tout, des forces armées étrangères sont présentes sur certains territoires du pays sans la décision de l’Organisation des Nations Unies, sans vos sanctions, ce qui contredit clairement le droit international et ne vous donne pas la possibilité faire le maximum d’efforts pour consolider le pays et pour avancer sur la voie de sa restauration à un rythme qui serait possible si l’ensemble du territoire était contrôlé par un gouvernement légitime.

Malheureusement, des foyers de résistance de la part des terroristes, qui non seulement contrôlent une partie du territoire, mais continuent également de terroriser les civils, subsistent toujours. Néanmoins, les réfugiés retournent activement dans les zones libérées. J’ai vu de mes propres yeux, lorsque je vous rendais visite à votre invitation, comment les gens restaurent activement leurs maisons, travaillent activement pour revenir au sens plein du terme à une vie paisible.

Nos efforts conjoints apportent également certains résultats. Je parle maintenant non seulement de l’aide humanitaire de la Russie au peuple syrien, mais aussi du développement des relations commerciales et économiques. Au premier semestre de cette année, le volume des échanges a été multiplié par 3,5.

Et nous travaillons ensemble pour résoudre le principal problème auquel l’ensemble de l’humanité est confrontée aujourd’hui, je veux dire la lutte contre l’infection à coronavirus. Les premières livraisons de Spoutnik V et Spoutnik Light sont allées en Syrie. J’espère qu’à travers des efforts communs, nous pourrons aider le peuple syrien à se remettre sur pied dans tous les sens du terme, contribuer à la restauration de l’économie, de la sphère sociale, de la santé, surtout, aujourd’hui» , a déclaré Poutine.

Pour sa part, le Chef de l’État Syrien Bachar al-Assad a salué la coopération militaire entre la Russie et la Syrie à la base de grandes prouesses dans son pays.

« C’est un grand honneur pour moi d’être présent à Moscou aujourd’hui, de vous rencontrer, de discuter des questions liées à nos tâches communes, en accomplissant lesquelles nous avons obtenu certains résultats dans la lutte contre le terrorisme international.

Nos deux armées, la russe et la syrienne, ont obtenu et ont obtenu des résultats significatifs non seulement dans la libération des territoires occupés saisis par les militants, dans la destruction du terrorisme, mais ont également facilité le retour des réfugiés qui ont été contraints de quitter leurs foyers et quitter leur patrie.

Considérant le fait que le terrorisme international ne connaît pas de frontières, se propage comme une infection à travers le monde, nos armées, je peux l’affirmer, ont apporté une énorme contribution à la protection de toute l’humanité contre ce mal.

Naturellement, nos actions politiques, les événements politiques, les processus que nous avons menés, que ce soit à Sotchi ou à Astana, ont également contribué à la normalisation de la vie sur le territoire de la République arabe syrienne.

La seule chose que je voudrais noter est le fait que les processus politiques que nous menons sont à l’arrêt depuis environ trois ans. Il y a bien sûr certaines raisons à cela. Certains États affectent de toutes les manières possibles de manière destructive la possibilité de mener des processus politiques. Il existe d’autres facteurs, mais nous les comprenons parfaitement et essayons de faire de notre mieux pour résoudre ces problèmes urgents.

Certains États ont imposé des sanctions au peuple syrien, qui peuvent être classées et positionnées comme anti-humaines, anti-étatiques, anti-légitimes. Néanmoins, c’est le cas.

Néanmoins, les divers processus et actions, les activités qui sont menées par la République arabe syrienne, que ce soit l’établissement d’un dialogue politique ou d’autres processus qui doivent être mis en œuvre, nous les réalisons dans les conditions qui se sont développées au  moment.

Profitant de cette occasion, je voudrais discuter, entre autres, des questions que j’ai évoquées plus tôt et d’autres domaines de notre coopération bilatérale au sein de groupes de travail ou tels qu’ils seront déterminés aujourd’hui» , a précisé Assad.

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More