Russie : Les dirigeants de l’UE s’inquiètent de la détérioration de la santé d’Alexei Navalny

0 59

Le Haut représentant et vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell, a , au nom du bloc de 27 États membres l’Union européenne (UE), dit toute son inquiétude au sujet de la détérioration de la santé de l’opposant russe, Alexei Navalny , emprisonné à deux ans et demi pour détournement de fonds, indique un communiqué de l’UE.

L’ Union européenne est profondément préoccupée par les informations selon lesquelles l’état de santé du politicien d’opposition russe Alexei Navalny dans la colonie pénitentiaire continue de se détériorer encore davantage.

Nous appelons les autorités russes à lui accorder un accès immédiat aux professionnels de la santé en qui il a confiance. Les autorités russes sont responsables de la sécurité et de la santé de M. Navalny dans la colonie pénitentiaire, dont nous les tenons responsables.

Dans le prolongement des messages clairs transmis lors de la visite du haut représentant à Moscou en février concernant la situation de M. Navalny, l’UE continuera d’appeler à sa libération immédiate et inconditionnelle alors que nous considérons que sa condamnation est politiquement motivée et va à l’encontre de la politique internationale de la Russie,  obligations en matière de droits. À cet égard, nous attendons également de la Russie qu’elle remplisse ses obligations au titre de la Convention européenne des droits de l’homme, y compris qu’elle se conforme à la mesure provisoire de la Cour européenne des droits de l’homme en ce qui concerne la nature et l’étendue du risque pour la vie de M. Navalny.

L’Union européenne a condamné l’empoisonnement de M. Navalny dans les termes les plus forts et a imposé des sanctions en octobre de l’année dernière à six hauts fonctionnaires russes et à une entité impliquée dans la tentative d’assassinat. En outre, dans le cadre de son régime mondial de sanctions relatives aux droits de l’homme, l’UE a imposé des sanctions à quatre personnes en février pour leur rôle dans l’arrestation arbitraire, les poursuites et la condamnation de M. Navalny.

L’affaire Navalny n’est pas un incident isolé mais confirme un schéma négatif d’un espace de rétrécissement pour l’opposition, la société civile et les voix indépendantes en Fédération de Russie.

L’Union européenne, avec ses partenaires, continuera d’appeler la Russie à enquêter d’urgence sur la tentative d’assassinat par empoisonnement de M. Navalny en toute transparence et sans plus tarder, et à coopérer pleinement avec l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) pour assurer une enquête internationale impartiale.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More