Russie : Plus de 1 600 personnes arrêtées lors de manifestations pour exiger la libération d’Alexey Navalny

0 79

Plus de 1.600 personnes ont été arrêtées ce samedi 23 Janvier 2021, lors de manifestations pour exiger la libération du Chef de l’opposition russe Alexey Navalny.

Malgré que la température de -50 ° C, des manifestants sont descendus dans les rues de plusieurs villes de la Russie pour exiger la libération d’Alexey Navalny.

La Police russe a procédé à des arrestations d’au moins 1 614 personnes, dont 513 à Moscou et 212 à Saint-Pétersbourg, et les restes dans toute la Russie, soit dans près de 70 villes.

Plusieurs milliers de personnes se sont rendues pour une manifestation à Ekaterinbourg, la quatrième plus grande ville de Russie, et des manifestations ont eu lieu dans la ville portuaire pacifique de Vladivostok, la ville insulaire de Yuzhno-Sakhalinsk et la troisième plus grande ville du pays, Novossibirsk, entre autres.

À Moscou,  la police avait appelé la population à travers des messages sonores, à ne pas manifester en descendant dans la rue suite à la pandémie du COVID-19 et avertissant que la manifestation était illégale.

Malgré l’interdiction, au moins 4.000 personnes sont descendues dans la rue de Moscou pour protester, y compris, l’épouse de Navalny, Yulia Navalnaya.

Des policiers anti-émeute casqués ont arresté des participants et les ont poussés dans les bus de la police. Yulia Navalnaya, a déclaré qu’elle avait été aussi arrêtée lors d’une manifestation à Moscou.

Notons que les dirigeants de l’Union Européenne (UE) ont sévèrement condamné l’arrestation de Navalny. Le Haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité , vice-président de la commission de l’UE, Josep Borrell, a déclaré que les ministres des affaires étrangères de l’UE se réuniront lundi 25 Janvier pour analyser les récentes manifestations en Russie.

« Suite aux événements qui se déroulent dans Russie avec inquiétude. Je déplore les détentions généralisées, le recours disproportionné à la force, la coupure des connexions Internet et téléphoniques. Nous discuterons lundi des prochaines étapes avec les ministres des Affaires étrangères de l’UE ».

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More