Samia Suluhu Hassan a prêté serment en tant que première femme Présidente de la Tanzanie

0 157

Samia Suluhu Hassan a prêté serment ce vendredi 19 mars 2021, à Dar es salaam, en tant que Présidente de la République de Tanzanie, quelques jours après la mort du Président John Magufuli.

Celle qui devient la première femme Présidente de Tanzanie a rendu un vibrant hommage, au feu Président Magufuli , dans son discours d’investiture devant des personnalités du pays, avant de déclarer solennellement 14 jours de deuil national.

«Ce n’est pas un bon jour pour moi de vous parler parce que j’ai une blessure au cœur», a déclaré Hassan, avant de souligner qu’«Aujourd’hui, j’ai prêté un serment différent du reste que j’ai prêté dans ma carrière. Ceux-ci ont été pris dans le bonheur. Aujourd’hui, j’ai prêté le plus grand serment d’office en deuil ».

Issue du parti politique « Chama cha Mapinduzi (CCM) » , Samia Suluhu Hassan âgée de 61 ans, avait été choisie comme vice-présidente de John Magufuli, alors candidat Président de la République en 2015, lors de la présidentielle qu’ils ont remportée.

En octobre 2020, ils ont été réélus pour un deuxième mandat de cinq ans, lors de la présidentielle controversée car entachée d’irrégularités selon l’opposition et les observateurs indépendants.

Mercredi dernier, une nouvelle fracassante a mis Hassan Suluhu, au devant de la scène nationale et internationale, annonçant la mort du président Tanzanien Magufuli des suites d’une maladie. En ce moment là, la carrière politique de Madame Samia Suluhu entrait dans une dimension supérieure car selon la constitution, elle assumera désormais les fonctions de Présidente de la République, le reste du deuxième mandat de cinq ans de Magufuli, c’est-à-dire jusqu’en 2025.

Il sied de noter que Madame Hassan Suluhu a commencé sa carrière politique en 2000 dans sa ville natale de Zanzibar. En tant que membre du Chama cha Mapinduzi (CCM), elle a été élue députée à l’assemblée nationale de la Tanzanie puis ministre d’État pour les Affaires de l’Union, avant d’être choisie comme vice-présidente du pays en 2015.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More