Sénat/ Ouverture de la Session ordinaire de Septembre 2021 : Modeste Bahati recommande au gouvernement d’améliorer le social des congolais

0 82

A l’occasion de l’ouverture de la session ordinaire de Septembre 2021, ce mercredi 15 Septembre au Sénat, le président de la chambre haute du parlement congolais, le Pr Modeste Bahati Lukwebo, a recommandé au gouvernement de fournir des efforts pour améliorer la situation sociale du peuple congolais.

Modeste Bahati a dit son soutien à la gratuité de l’enseignement, la relance de l’économie nationale, la formation et la lutte contre le chômage, la réhabilitation de l’administration publique.

Concernant la gratuité de l’enseignement, il a recommandé la prise en charge de tous les enseignants, alors que l’heure est venue d’en faire l’évaluation. Il a évoqué la mise en retraite digne des fonctionnaires et agents de l’État et la mise en place d’une politique nationale pour une juste rétribution du produit des ressources et recettes nationales.

Le président du Sénat a invité, dans ce cadre, les sénateurs à beaucoup de rationalité pour un vote du budget de l’État, cette session étant budgétaire pour accroître les recettes de l’État et rompre avec la mauvaise affectation des ressources.

Modeste Bahati a salué le travail de l’IGF pour combattre la mégestion et la corruption de services de l’État. Le président de la chambre Haute du parlement a rendu un vibrant hommage au chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour l’instauration de l’État de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, une situation préoccupante, a-t-il dit, marquée par les actions menées par les FARDC, la MONUSCO et la Police nationale Congolaise (PNC) en vue de combattre les forces négatives.

Le speaker du Sénat a salué à cet effet l’implication, du commandant suprême de l’Armée nationale et de la Police pour ramener la paix dans cette partie du pays, avant de mettre en exergue la bravoure des éléments des FARDC. Il a d’autre part invité les acteurs politiques et sociaux à transcender leurs divergences afin d’éviter de retarder le processus électoral.

Le travail de l’IGF pour combattre la mégestion et la corruption de services de l’État a également été salué par M. Bahati.

Signalons que le speaker de la chambre haute du parlement , Modeste Bahati , a fait savoir que cette date coïncide avec la célébration, le 15 septembre de chaque année, de la journée internationale de la Démocratie. A cet effet, il a invité la classe politique congolaise à veiller au respect des engagements, à l’esprit de tolérance et à dépasser les querelles byzantines pour se consacrer aux problèmes de santé, des infrastructures ainsi qu’à des problèmes économiques des populations .

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More