Signature du dialogue conjoint entre les États-Unis et l’Allemagne sur l’Holocauste

0 62

Le ministre des Affaires étrangères de l’Allemagne Heiko Maas et le secrétaire d’État américain Antony Blinken ont signé un accord ce jeudi 24 juin 2021, pour établir un dialogue conjoint sur la Shoah [ l’holocauste juif].

Au cours de cette cérémonie, le ministre Allemand des Affaires étrangères Maas a souligné que « Les rencontres personnelles avec des témoins contemporains ne seront plus accordées aux générations futures. Quelle perte! Mais quelle tâche nous est confiée de trouver de nouvelles formes de mémoire qui ne permettent pas aux destins personnels de s’estomper. Nous le devons aux assassinés et aux survivants. Et nous le devons à nos enfants et petits-enfants, que nous voulons protéger au mieux des erreurs du passé ».

L’Allemagne et les États-Unis ont de nombreuses années d’expérience dans le domaine de la culture du souvenir. Les deux pays travaillent déjà ensemble à cette fin au niveau bilatéral et multilatéral par exemple , dans l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste IHRA.

Les deux pays souhaitent désormais intensifier encore plus ce dialogue. L’objectif du Dialogue germano-américain sur l’Holocauste est de lutter contre l’antisémitisme et le déni et la dévastation de l’Holocauste dans le monde. A cet effet, de nouvelles modalités de travail pédagogique et de mémoire doivent être développées conjointement. De plus, une formation complémentaire par exemple pour les fonctionnaires ou les militaires sur les questions de l’Holocauste. Des consultations régulières seront lancées pour institutionnaliser le dialogue.

Le Musée mémorial de l’Holocauste des États-Unis et le Mémorial de la Fondation aux Juifs assassinés d’Europe y sont également intégrés.

Pour rappel, plus de six millions de Juifs ont été systématiquement assassinés pendant le régime national-socialiste en Allemagne lors de la Seconde Guerre mondiale. Le but des nationaux-socialistes était d’assassiner tous les Juifs européens. 76 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, seuls quelques témoins contemporains ont pu raconter les horreurs de cette époque.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More